AS Cannes : Un gardien en état de grâce, un Van den Boomen et un spécialiste de la Coupe de France

Publié le 02 janvier 2022 à 00:00 par Auxence Cames / JB

Pour bien commencer cette année 2022, Toulouse espère continuer sa route en Coupe de France en disposant de l’AS Cannes, club de National 3. Du côté du club de la Côte d’Azur, qui a déjà éliminé Rodez et Dijon, le rêve d’obtenir le scalp d’une troisième équipe de Ligue 2 est dans toutes les têtes. Focus sur trois des joueurs cannois qu’il faudra museler cet après-midi.

Florian Verplanck, le portier

Comme entre Dupé et Pettersson, Cannes fait tourner ses gardiens. En championnat, c’est Lucas Mocio, formé à l’OL, qui joue, tandis qu’en Coupe de France, c’est Florian Verplanck. Âgé de 29 ans, le portier a été formé à Monaco, sans percer au niveau professionnel. Il s’est alors tourné vers Dunkerque en National et l’US Granville en National 2. Depuis 2019, il est à Cannes. Et cette saison, face à Rodez et Dijon, lors des deux tours précédents, il s’est illustré à chaque fois en sortant trois transformations adverses… “Je ne sais pas si on peut dire que je suis un spécialiste, mais c’est quelque chose que j’aime bien. J’analyse la course, la position du corps. Toulouse ? J’étais plutôt content de jouer encore une équipe pro. Il va falloir l’aborder comme Rodez et Dijon, les regarder dans les yeux” a-t-il confié à Main Opposée.

Cédric Gonçalves, le meneur de jeu

Le petit attaquant de 28 ans possède un rôle important dans l’effectif adverse. Formé à Clermont-Ferrand et passé par plusieurs clubs de National 2 (Saint-Priest, Fréjus Saint-Raphaël, Angoulême), Gonçalves est une recrue estivale de 2021. Jean-Noël Cabezas, l’un de ses deux entraîneurs, s’est montré dithyrambique à son sujet dans La Dépêche du Midi : "C’est notre Van den Boomen à nous, il fait beaucoup marquer aussi… Il joue vers l’avant, crée les décalages et met sur orbite via des avant-dernières passes décisives". Buteur à deux reprises en Coupe de France, le créateur de l’ASC devra être surveillé de près.

Souleiman Djabour, le buteur

Auteur de 5 réalisations en 8 matchs, Djabour est tout simplement le meilleur scoreur de son équipe. Comme son coéquipier Gonçalves, l’Algérien a été formé au Clermont Foot avant d’atterrir à Cannes cet été. Ancien joueur de Saoura (D1 algérienne), l’attaquant de 33 ans a aussi évolué sous les couleurs de Lyon La Duchère, Le Puy, et Villefranche Beaujolais. Mais son plus beau souvenir footballistique doit sûrement être sa qualification historique avec Andrézieux, face à l’OM, en 2019. Le TFC est prévenu, l’expérimenté avant-centre n’en est pas à son coup d’essai.

(Photo : AS-cannes.com)

Nos derniers articles