AS Cannes 0-1 TFC : Les notes des Toulousains

Publié le 02 janvier 2022 à 21:20 par Rédac

Après la victoire du TFC contre Cannes (0-1), découvrez les notes attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com...

Pettersson (7/10) : Assez sollicité compte tenu du fait que l’adversaire officie en N3, le Suédois montre de plus en plus de belles qualités au fil de ses titularisations en Coupe. Pas assez pour encore inquiéter Dupé, mais bien plus rassurant que la saison dernière dans la même compétition. Auteur de deux très belles parades.

Desler (5,5/10) : Comme d’habitude infatigable, le Danois était quand même un peu en dedans par rapport à d’habitude. Mais même en baisse de régime, il est au dessus du lot et jamais décevant dans l’implication. Plus fébrile défensivement qu’à l’accoutumée.

Rouault (6,5/10) : Un match de reprise comme on les aime, Antho étant dans le rythme dès le coup d’envoi. Ses interventions et son anticipation sont remarquables, et ses relances précises. On en veut encore !

Nicolaisen (6/10) : Match solide du géant de Copenhague, sans esbroufe ni envolées lyriques. On ne demande pas plus d’un bon défenseur.

Diarra (4/10) : Match compliqué pour le Pitchoun. Souvent débordé, toutes les actions franches cannoises venaient de son côté. Des relances imprécises, un placement aléatoire, une lenteur inquiétante : un match à oublier. À sa décharge, il ne joue toujours pas à son poste de formation.

Spierings (4,5/10) : Le Hollandais a paru beaucoup moins serein que d’habitude, en atteste son carton jaune en fin de première mi-temps. Avant cela, il avait été plutôt moyen, avec plus de pertes de balle qu’usuellement. Remplacé par Skyttä (5/10), qui a confirmé qu’il savait manier le cuir, mais qui va devoir réussir à être décisif s’il veut bousculer la hiérarchie. Encore deux grosses occasions qu’il ne met pas au fond.

Van den Boomen (5/10) : Qu’il est difficile pour les joueurs techniques de pratiquer le football sur un tel champ de patates… VDB n’était pas à la hauteur de ses performances habituelles, et le terrain est le principal responsable. Il a essayé d’allonger, mais il n’était pas forcément dans un très bon jour non plus.

Genreau (4,5/10) : le petit prince de Melbourne a remplacé Dejaegere tôt dans la partie, et lui aussi a souffert sur ce terrain à la limite du praticable. Pas très en vue globalement, mais pas de grosses erreurs non plus.

Ratao (5,5/10) : C’est techniquement un joueur de L1, avec pas mal de déchets mais son jeu tout en dribbles chaloupés veut ça. Il s’installe petit à petit dans le 11, et vu ses statistiques (5 buts en un peu moins de 500 minutes sur 11 matchs, buteur toutes les 95 minutes), il pourrait devenir indiscutable rapidement sur l’aile gauche. Espérons que la blessure obligeant sa sortie prématurée ne soit qu’une béquille.

Healey (4/10) : Quand il est dans cette (mé)forme, il est irritant. Il n’a pu se retrouver en bonne posture qu’à de rares reprises, et à chaque fois, il y avait mieux à faire que tirer au but, même si on ne peut pas reprocher à un 9 de vouloir marquer. Mais on aimerait qu’il lève la tête pour voir ses coéquipiers un peu plus souvent.

Onaiwu (5/10) : Il aurait pu avoir la même note que le Gallois, mais sa passe décisive et son bon repli défensif général sauvent sa partie. Mais que de déchets techniques, parfois bien trop proches des cages Violettes pour un ailier.

Dejaegere est sorti avant la 25ème minute, espérons qu’il ne s’agit pas d’une entorse qui priverait Bibiche de plusieurs semaines de compétition. Begraoui est entré à l’heure de jeu et doit encore se demander comment il a fait pour ne pas mettre le ballon au fond. Diakité a remplacé Healey pour un changement tactique à 5 derrière pour sécuriser la qualification.

Nos derniers articles