Amiens 0-0 TFC : Les notes des Toulousains

Publié le 03 février 2020 à 11:40 par Rédac

Après le match nul du TFC sur la pelouse d’Amiens samedi (0-0), découvrez les notes (sur 10) attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com aux joueurs toulousains…

NOS TOPS

Lovre Kalinic (6/10) : Décisif à bout pourtant face à Guirassy en seconde période, le nouveau portier violet a notamment rassuré sa défense dans les airs. Encourageant.

Ibrahim Sangaré (6/10) : Enfin ! L’Ivoirien, qui affiche un niveau médiocre depuis près d’un an, a retrouvé des couleurs à La Licorne. Plaque tournante, peu de pertes de balles et une bonne combativité.

Bafodé Diakité (5,5/10) : Le patron de la défense. « Bafo », très juste, a sorti plusieurs ballons chauds devant la cage toulousaine. Son entente avec Gabrielsen laisse enfin croire que le TFC a trouvé sa charnière.

Ruben Gabrielsen (5,5/10) : Très costaud dans les airs, le Norvégien n’a quasiment jamais été pris à défaut (même si l’attaque amiénoise n’était pas très vive). Bon match.

RAS (ou presque)

Issiaga Sylla (5/10) : Son tacle sauveur sur Otero restera comme le geste défensif de la rencontre. S’est plutôt bien débrouillé sur son côté, malgré une qualité de centre toujours aussi faible.

Manu Koné (4,5/10) : Sa présence dans le onze de départ est maintenant indiscutable. Mais le Pitchoun a manqué de justesse, notamment dans ses conduites de balle, souvent trop longues.

Steven Moreira (4,5/10) : Match terne. Le latéral droit n’est pas assez visible, tant défensivement qu’offensivement. Mais pas d’erreurs majeures à signaler.

NOS FLOPS

Matthieu Dossevi (3,5/10) : Quelques percées intéressantes et une débauche d’énergie indiscutable. Mais le tout reste encore trop tendre pour inquiéter les défenses.

William Vainqueur (3/10) : Physiquement pris à défaut, il aura aussi été défaillant dans son jeu de passes vers l’avant. Mésententes et approximations gâchent la copie.

Efthymios Koulouris (3/10) : Le Grec s’est battu, a tenté de remiser, de se battre dans les airs pour… personne. Complètement isolé, il est inoffensif.

Wesley Saïd (2/10) : Niveau inquiétant pour la recrue la plus chère de l’histoire du TFC. L’ancien Dijonnais semble complètement hors du coup : il faudra un sursaut, ou bien il sera rapidement classé parmi les catastrophes industrielles du mercato violet.

Vous pouvez noter vous-même les joueurs du TFC après cette rencontre en cliquant ici : https://www.lesviolets.com/evaluation/

Nos derniers articles