Alain Casanova détaille la création du groupe Élite

Publié le 02 juillet 2019 à 18:15 par JB

Comme nous vous l’avions annoncé dès le mois de mai, le TFC va créer un groupe Élite composé de jeunes du centre de formation afin de les préparer à atteindre le niveau de la Ligue 1 le plus rapidement possible. Voici la composition de ce groupe : Anthony Rouault (qui va prochainement signer professionnel), Mathieu Goncalves, Moussa Diarra, Sam Sanna (avec le statut amateur), Amine Adli, Manu Koné, Stéphane Zobo, Adil Taoui (en photo) et Nathan Ngoumou, plus Bafodé Diakité et Kalidou Sidibé.

Alain, vous avez repris l’entraînement avec 13 Pitchouns. Pourquoi et pouvez-vous nous expliquer le concept de ce groupe Élite ?
Alain Casanova : “Comme d’habitude, un grand nombre de jeunes est concerné par la préparation d’avant-saison. Dès que le championnat va commencer, on va créer un groupe Élite avec 9 joueurs, plus 2 qui sont déjà dans le groupe pro (Diakité et Sidibé). Ils s’entraîneront tous les joueurs avec le groupe professionnel le matin et auront un deuxième entraînement l’après-midi avec le staff pro et du centre de formation.

Pourquoi installer cette nouveauté au sein du club ?
C’est un groupe de qualité, avec des aptitudes pour prétendre faire carrière en Ligue 1. Toulouse est un club formateur et on m’a fait venir pour ça. Ils ont connu une belle épopée en Gambardella. Il faut croire en eux, les faire travailler encore plus et les mettre au contact des professionnels au quotidien. L’idée est d’avoir un groupe très restreint avec 18 joueurs professionnels, dont Kalidou Sidibé et Bafodé Diakité qui connaissent déjà la Ligue 1, et 3 gardiens de but. Ensuite, on a ce groupe Élite qui viendrait se greffer à l’effectif pro.

Le TFC mise-t-il son avenir avec les jeunes ?
Il y a toujours eu la carte jeune ! Je ne veux pas me comparer aux autres, mais elle a toujours existé et encore plus avec moi. J’ai lancé énormément de jeunes. S’ils sont meilleurs et prêts, ils joueront, comme ça a été le cas avec Todibo et de Sidibé. On est un club formateur, on devrait avoir 50% de notre effectif sorti du centre de formation. Si malheureusement leur potentiel ne se confirme pas, on fera avec moins de jeunes.

Nos derniers articles