logo lesviolets.com
croix occitane
La deuxième meilleure série de la saison, voici les chiffres à retenir après GF38 - TFC (0-2)
Alain Casanova dans la tourmente en Suisse

Au chômage depuis son départ du TFC le 10 octobre 2019, Alain Casanova a récemment trouvé...

Au chômage depuis son départ du TFC le 10 octobre 2019, Alain Casanova a récemment trouvé un nouveau challenge en Suisse, où il a pour mission de maintenir le Football Club Lausanne-Sport en Super League suisse. Or, tout ne semble pas se passer comme prévu jusqu’à aujourd’hui : avant-dernier lors de l’arrivée du tacticien, le Lausanne-Sport est désormais dernier, et a perdu ses cinq derniers matchs, dont un derby et un quart de finale de Coupe. En plus des mauvais résultats sportifs, Casanova a perdu son calme à plusieurs reprises face aux journalistes.

À son arrivée, l’ancien coach toulousain a utilisé la (mauvaise) recette d’Antoine Kombouaré en déclarant : “Je ne connais pas toutes les équipes de Super League”. Puis, malgré plusieurs jours passés avec son nouvel effectif, le coach lausannois ne s’est plus souvenu du nom de son joueur Toïchi Suzuki (1m65), qu’il a renommé "le petit Japonais" devant les médias à en croire Blick, un quotidien suisse.

Après avoir jugé que les arbitres sont “indignes de la SuperLeague”, coach Casanova a chargé les journalistes “qui n’y connaissent rien” et “qui n’ont pas leur diplôme d’entraîneur, c’est notre métier et on sait plus ou moins ce qu’on fait”. Dernier du championnat avec 12 points en 23 matchs, Casa ne semble déjà plus être l’homme de la situation en Suisse. Un nouveau challenge important l’attend dès ce mercredi avec un déplacement à Sion, une autre équipe du bas de tableau.