Ajaccio : La grande braderie pour le mercato ?

Publié le 28 mars 2014 à 14:58 par LesViolets

Lanterne rouge du championnat, l’AC Ajaccio semble déjà condamné à la descente avant de recevoir Toulouse (samedi, 20h). Pour autant, certains joueurs corses pourraient ne pas s’éterniser à l’échelon inférieur, et rapidement se relancer dans un autre club de Ligue 1. Pourquoi pas au TFC ?

La semaine dernière, Ajaccio a remporté, dans les dernières minutes, un précieux succès à Valenciennes (2-1). Cette victoire, si renversante soit-elle, n’a pas changé grand-chose au cruel destin de l’ACA. Avec 13 points de retard sur Evian, premier non relégable, les hommes de Christian Bracconi semblent d'ores et déjà promis à la relégation en fin de saison. Néanmoins, certains joueurs devraient, sauf surprise, s’éviter les tumultes de la Ligue 2, et rejoindre un club de l’élite pour relancer leur carrière. Pourquoi pas au TFC ? Voici une liste non-exhaustive de ces potentielles recrues, qui seront aussi les hommes à surveiller lors du déplacement à François-Coty, samedi soir.

Guillermo « Memo » Ochoa

Souvenez-vous, le nom du gardien mexicain avait déjà été cité cet hiver du côté du Stadium, comme vous pouvez le lire ici. Libre de tout contrat en juin, Ochoa serait sur les tablettes de nombreux clubs de Ligue 1, et ce malgré les 55 buts qu’il a déjà encaissés cette saison (pire défense du championnat). Cette fâcheuse statistique mise à part, on définit souvent le portier ajaccien comme un gardien fantasque, talentueux, capable d’offrir des prestations de très haute volée. Comme lors du match aller au Stadium (1-1), où il avait écœuré tour à tour les attaquants toulousains, offrant un précieux point à son équipe.  Pour autant, il est peu probable de voir le TFC recruter un gardien cet été, du fait de l’arrivée récente de Zacharie Boucher et de la prolongation de Marc Vidal.

Mehdi Mostefa

Avec le départ, acté, de Jonathan Zebina en fin de saison, Alain Casanova se mettra vraisemblablement à la recherche d’un défenseur expérimenté pour encadrer les juvéniles Spajic et Yago. Mehdi Mostefa pourrait être celui-là. Du haut de ses 30 ans, le Franco-Algérien est une figure bien connue de notre chère Ligue 1, et permettrait de sécuriser l’arrière garde toulousaine. Surtout, de par sa polyvalence, le capitaine ajaccien serait à même de se fondre dans le plus jeune collectif de l’élite (24 ans et 8 mois de moyenne d’âge). Formé dans l’axe, il est souvent utilisé à droite comme à gauche de la défense de l’ACA, et peut même évoluer en tant que milieu défensif. C’est d’ailleurs à cette position qu’il devrait affronter le TFC ce samedi.

Benjamin André

S’il est un joueur qui ne doit pas périr à l’échelon inférieur, c’est bien lui. Technique, endurant, polyvalent, Benjamin André est l’un des rares Ajacciens à surnager cette saison. Auteur de 4 buts pour autant de passes décisives, il est surtout l’homme à tout faire du club corse, que ce soit sous les ordres de Christian Bracconi ou de son prédécesseur Fabrizio Ravanelli. Preuve en est, son temps de jeu, puisqu’il est le joueur de champ le plus utilisé depuis le début de l’exercice 2013/2014. Formé à Ajaccio, il est temps pour ce talentueux joueur de 23 ans de confirmer les belles promesses entrevues, et de s’imposer dans un club ambitieux de Ligue 1. Si le TFC avait la bonne idée de ravir André aux méandres de la Ligue 2, il pourrait renforcer son couloir droit en cas de vente de Serge Aurier, ainsi que muscler son milieu de terrain suite au probable départ de Chantôme. Une bonne affaire, voire LA bonne affaire à réaliser d’ici à l’ouverture du mercato estival, au mois de juin.

Paul Lasne

Passer un week-end en Corse sans en ramener de souvenirs relève du sacrilège. Un peu plus encombrant qu’un porte-clés, voici Paul Lasne, étincelant milieu de l’AC Ajaccio. Aligné le plus souvent dans l’entrejeu aux côtés de Benjamin André, il cristallise à lui seul bon nombre des espoirs de maintien de l’ACA. Malheureusement, son immense activité et son pied gauche ne suffiront certainement pas à sauver son équipe, mais lui non plus ne devrait pas avoir de mal à rebondir en Ligue 1. Si Alain Casanova et son staff feraient bien de suivre Paul Lasne de près en vue du prochain marché des transferts, la défense des Violets serait bien inspirée d’en faire de même ce samedi. Auteur d’un but somptueux lors du match aller au Stadium, le milieu de 25 ans n’a plus besoin de prouver qu’il sera une menace sérieuse pour Zacharie Boucher ce week-end, pour qui le tourisme attendra bien une soirée.

Issa Baradji

Inconnu il y a encore une semaine, le grand (1m86) attaquant corse a fait une entrée fracassante dans le monde professionnel. Pour ses grands débuts en Ligue 1, Issa Baradji entre à 65e minute alors que son équipe est menée 2-1 sur la pelouse de Valenciennes. D’une frappe enroulée à l’entrée de la surface, puis d’une tête dans les arrêts de jeu, il s’offre ses deux premiers buts dans l’élite, en même temps qu’un premier succès à l’extérieur à l’ACA. Alors forcément, après un tel conte de fée, le jeune buteur de 18 ans sera surveillé, épié, jugé dès sa deuxième sortie. Pour son baptême du feu à François-Coty, Baradji a surtout l’occasion de prouver aux clubs de l’élite qu’il ne mérite pas de sombrer en Ligue 2. Gageons que la cellule de recrutement du TFC sera aux premières loges pour observer celui qui, pourquoi pas, pourrait renforcer le secteur offensif des Violets la saison prochaine…

@GhislainCorrea

Nos derniers articles