ADIST : "Le TFC fragilise la relation entre le club et ses supporters"

Publié le 21 octobre 2019 à 12:30 par JB

Suite à TFC - Lille (2-1), l’Association de Défense des Intérêts des Supporters Toulousains (ADIST) a publié un communiqué pour revenir sur les incidents qui se sont déroulés au sein du virage Brice Taton : “Nous souhaitons éclaircir un peu les événements du match TFC-LILLE. Comme certains ont pu le noter, un mouvement de foule a eu lieu, motivé une nouvelle fois par l'action disproportionnée de la sécurité du club qui a tenté de se positionner au sein du kop nuisant ainsi à la cohésion et au bon déroulement du soutien actif des supporters, ce qui a nécessité une réaction afin de permettre le bon déroulement du match en priant ces agents commandés par le club de reprendre leur position autour de la tribune et non en son sein.

Par ailleurs, nous prenons acte et notons que malgré le discours des dirigeants suite au limogeage d'Alain Casanova, relayé par la presse, affirmant ne pas porter plainte contre l'auteur des menaces de mort à destination de celui-ci pour "apaiser les tensions avec les supporters". Nous avons encore pu constater la collusion entre les agents de sécurité du club et les membres de la S.I.R. dans la recherche d'une personne potentiellement impliquée dans l'usage des fumigènes contre Dijon.
Nous posons donc la question: vaut-il mieux menacer de mort un salarié du club que soutenir son équipe en assurant l'animation de la tribune? Le comportement des équipes de sécurité du TOULOUSE FOOTBALL CLUB semble en tout cas envoyer ce message.

À noter que personne n'aura été interpellé entraînant une colère froide des forces de l'ordre fortement déçu d'avoir failli. D'expérience nous ne saurons trop vous conseiller la plus grande prudence et vigilance lors des prochains matchs en présence de ces cerbères des stades dont le rôle n'est justifié que par les problèmes qui, lorsqu'ils sont inexistants, doivent être créés afin de justifier de l'utilité de leur mission qui est, pour eux, lucrative.

Si nous nous réjouissons de l'attitude montrée sur le terrain par les joueurs et félicitons Antoine Kombouaré pour cette première réussie en comptant que les prochaines sorties soient aussi convaincantes, nous regrettons qu'au sein du TOULOUSE FOOTBALL CLUB il y ait toujours une volonté de gâcher les rares bons moments de ces derniers temps et fragiliser de plus en plus la relation fragile entre le club et ses supporters qui est plus que nécessaire au vu des dernières saisons.

Nos derniers articles