AC Ajaccio : "Nous savons que tout sera mis en oeuvre pour rendre difficile et de préférence impossible une éventuelle accession"

Publié le 13 janvier 2022 à 21:50 par JB

Ce jeudi soir, l’AC Ajaccio s’est fendu d’un communiqué totalement lunaire suite à la suspension de son défenseur Oumar Gonzalez, qui a écopé de deux matchs de suspension, dont un avec sursis. Ce dernier avait écopé d’un carton rouge suite à une échauffourée avec le Grenoblois Manuel Pérez. Ce dernier a été blanchi par la LFP, au contraire de l’Ajaccien.

Le communiqué de l’ACA, actuellement leader de Ligue 2 : “L’Arnaque. Non il ne s’agit pas du célèbre film avec Robert Redford! C’est un autre genre qui s’inspire du contexte Corse… Nous savons, nos joueurs le savent, nos supporters également, tout absolument tout sera mis en œuvre pour rendre difficile et de préférence impossible une éventuelle accession de l’ACA… Grâce au COVID, on accumule les matchs dans un délai très court, le Covid, vous savez ce virus qui laisse jouer la Coupe mais interdit au troisième de jouer les barrages!
Et puis, il reste la cerise sur le gâteau, la bande à Deneu. Elle s’est déjà illustrée par une décision incompréhensible nous condamnant pour avoir été agressé. Encore une innovation, soyez en sûrs ce ne sera pas la dernière, notre joueur Oumar Gonzalez est suspendu un match ferme et un avec sursis. Il aurait simulé après l’agression en fin de match contre Grenoble!
La note est salée, d’autant que le joueur adverse impliqué, lui s’est vu retirer son carton rouge. De là à penser que Monsieur Deneu et son équipe font dans la xénophobie, il n’y a qu’un pas que nous n’hésitons pas à franchir.
On fera tout notre possible pour honorer nos couleurs sur le terrain et contrarier les aspirations évidentes de la commission de discipline qui est à la justice sportive ce que Landru était à la condition féminine…
Faites donc votre sale boulot, on est habitués mais ayez la décence de ne pas invoquer la déontologie et l’éthique du football où il n’existe, sauf erreur de notre part, un barème précis… si ce n’est… à la tête du client… ou du club.
Combien de joueurs à ce jour on subit une telle sanction pour les mêmes faits supposés ?

Nos derniers articles