AC Ajaccio 1-0 TFC : On a fêté la montée en ville avec Ajaccio, et j'y étais pour vous !

Publié le 15 mai 2022 à 12:35 par Cédric Polizzi

Par Céric Polizzi,

Si le match en lui-même était loin d’être fou, l’important était ailleurs ce samedi. Toulousains et Corses ont passé la soirée ensemble, pour fêter la montée, et ça restera comme l’image de la soirée. Ajaccio - TFC, j’y étais pour vous !

Aux alentours de 17h on arrive au stade. Soleil, la mer, le football. Sauf que, ça ne veut pas nous vendre de places parce qu’il y a une liste. Une liste inexistante. On appelle le Tef qui est censé nous offrir les places. Les Acéistes à la billetterie ne sont pas au courant. L’organisation était ridicule. Dites-vous bien que c’est Pauline qui a en grande partie gérer l’entrée en parcage. Enfin, bref.

Une fois à l’intérieur, on discute avec Margot. Dernier match à nos côtés pour la meilleure consultante du championnat. Margot Dumont aux côtés de Tolosa. Le président vient également nous voir et on lui pose la question "Vous venez en tong aujourd’hui ?". Ce dernier nous montre ses chaussures. D’accord.

150/200 personnes en parcage, qui prennent le soleil entre le carré vert et la mer. Quelle incroyable vue, quel incroyable dép ! François Coty se remplit rapidement, les Violets sont dans un premier temps sifflés par les locaux, puis applaudissent ensuite. L’échauffement est terminé, le match peut démarrer !

Rapidement on se rend compte que (sans surprise), les joueurs ne s’impliquent pas à 100%. Costa n’a pas joué un match depuis la Coupe de France, ça se voit. Les Acéistes ouvrent le score sur un penalty litigieux. Mais on s’en fout. Le parcage toulousain célèbre le but et entonne "On est en Ligue 1!". Mi-temps. Pas grand-chose à prendre de notre côté.

La seconde période est identique. Max' Dupé a fait un très bon match faut le souligner. Debève fait tourner. On sent la montée arriver. Le parcage allume ses téléphones, les locaux répondent en les allumant aussi. Fin du match, et les supporters viennent célébrer la montée avec nous ! Si ma story VIVE LE FOOTBALL fait le tour des réseaux, il est important de dire que c’est le football qu’on aime. Il n’y a pas que des choses négatives, mais les médias ne relaient pas ces images. Dommage.

Torches craquées, échanges d’écharpes, la fête est totale. On se rend place du Diamant pour fêter ça, la place principale ici. Maillot du Tef sur le dos, avec une écharpe d’Ajaccio, on entonne "On a perdu ! On a perdu !" avec Samuel et Victor, sous les applaudissements des locaux. On nous prend en photo, on nous fait des câlins. Direction la rue des bars où on reprend à nouveau "On a perdu ! On a perdu !". Nous sommes accueillis comme des rois. Tarsi nous offre des tournées, quel patron. Des Bretonnes, oui oui, veulent me prendre l’écharpe Coupe d’Europe du TFC. C’est non.

On chante avec les locaux, on célèbre une montée pour la troisième fois. Quelle vie de champion. On rencontre Mattéa et Lisa. "On va en boîte, on va en boîte, on va en boîte avec Lisa et Mattéaaa !" (Spoiler : on s’est fait refouler). Lisa discute avec son ex. "For-za Li-sa allez allez allez !" Si jamais vous passez par ici, vous êtes la famille, c’était sympa.

Sur le chemin du retour, on récupère une chaise. Ne nous demandez pas pourquoi, c’est comme ça. Voilà on va dormir, j’en peux plus. Fin d’une saison historique, terminée en apothéose ! Vive le football, vive Ajaccio, et ciao la Ligue 2 !

Nos derniers articles