À la rencontre de Bangre, de Luzenac au TFC

Publié le 18 septembre 2014 à 09:47 par LesViolets

Après avoir été formé au TFC, Cheikh Bangre a quitté le centre de formation des Violets et s'est engagé au début de l'été avec Luzenac. Malheureusement, son rêve d'évoluer en Ligue 2 s'est effondré. Nous venons de le rencontrer pour prendre de ses nouvelles. Il est aujourd'hui de retour au Tèf pour s'entretenir physiquement. Interview exclusive.

Cheikh, déjà comment vas-tu ?
Cheikh Bangre : "Le moral est correct même si ça pourrait être mieux, j'ai repris les entraînements avec la réserve du TFC, ce qui me permet de garder la forme. Mais sinon, à part ça, les journées sont longues et difficiles."

Comment as-tu appris la dernière décision du club de couler ?
"Via les réseaux sociaux ! Puis elle a été confirmée, ensuite, par Barthez lors de la dernière réunion avec l'équipe et le staff."

Que retiendras-tu de ces trois mois ?
"Tout d'abord, j'ai rencontré de très bons joueurs et des hommes très intéressants. Le groupe était sain et il y avait de la qualité. Je retiens aussi cette interminable attente qui a été très dure à supporter."

Quel est ton état d'esprit ? Est-ce que cet épisode t'a dégoûté du football ?
"À l’heure actuelle j'ai "faim" de compétition. Les matchs me manquent, je ne dirais pas que je suis dégoûté du football mais je suis énormément déçu en tout cas."

Avant de rejoindre le LAP, as-tu refusé d'autres clubs ? Si Barthez et Ducros avaient accepté d'évoluer en National ou en CFA 2, aurais-tu dit oui ?
"Non car j'ai signé très tôt à Luzenac. Oui, pour le National, j'aurais accepté. Pour la CFA 2, j'y aurais réfléchi, même si sportivement ça aurait été un échec."

Fermes-tu la porte, le temps de trouver un autre club, de jouer avec la DH de Luzenac ?
"Là, je m'entraîne donc avec la réserve du TFC. À l’heure actuelle, la question ne se pose pas, mais si la situation reste telle qu'elle, il faudra songer à jouer, donc peut-être en DHR..."

Que vont devenir les autres joueurs de Luzenac ?
"Ils sont dans la même situation que moi, certains ont eu la chance de retrouver une équipe, mais pour le reste, c'est le chômage ! Maintenant, je souhaite à tout le monde réussir car ils le méritent."

En veux-tu à la LFP ou à Ducros ?
"Je ne sais pas trop à qui en vouloir dans cette affaire incroyable. Maintenant, je préfère penser au futur et éviter de ruminer et d'en vouloir à la terre entière, ça ne fait pas avancer."

Comment ton retour au TFC s'est effectué ?
"J'ai eu de nombreux échanges avec certains jeunes pros, mais surtout avec des joueurs de la réserve avec qui je suis encore proche. J'ai aussi eu au téléphone Mickaël Debève qui m'a permis de revenir m'entraîner avec l'équipe réserve."

As-tu des pistes pour rebondir ?
"Pour l'instant, je n'ai aucune piste sérieuse. Mais je garde confiance en moi et j'espère vite rebondir vite."

Que peut-on te souhaiter ?
"On peut me souhaiter de trouver un nouveau projet où je vais pouvoir m'épanouir et me relancer et surtout reprendre du plaisir à jouer."

Nos derniers articles