À la découverte de Kévin Keben, le nouveau défenseur central professionnel du TFC

Publié le 10 février 2022 à 11:30 par JB

Kévin Keben se rappellera toute sa vie du 1er février 2022, date où il a signé son premier contrat professionnel avec le TFC après de longs mois de négociations. La rédaction du site LesViolets.Com vous propose son portrait pour découvrir ce nouveau Pitchoun.

Un Toulousain pur jus

L’Île du Ramier n’a pas de secret pour lui. Né à Bertoua, dans la région Est du Cameroun, d’une mère camerounaise et d’un papa toulousain, le 26 janvier 2004, Kévin Keben est arrivé dès l’âge de deux ans dans la ville rose. Ses premiers pas sur un terrain de foot ? Dès ses cinq ans à Toulouse Montaudran, qui a également vu passer Guillaume Restes, un autre néo-pro. C’est avant d’atteindre sa première décennie que Keben s’est fait repérer par le TFC lors d’une détection. Des U10 jusqu’aux professionnels, il gravira tous les échelons en étant à chaque fois surclassé grâce à ses performances et un physique hors norme dès sa naissance et qu’il a su développer.

Une tête bien pleine

Cette précocité se retrouve dans le cursus scolaire de Kévin. Alors que la grande majorité des élèves obtiennent leur Bac à la majorité, lui l’a eu à 16 ans et demi - un Bac STMG - après avoir sauté de classe à la maternelle puisqu’il a très rapidement su marcher et parler. Élève appliqué que ce soit au collège, à Anatole France et Berthelot, ou au lycée à Bellevue, Keben ne compte pas s’arrêter là. Même si le football va désormais prendre encore plus de place dans sa vie, son projet est d’intégrer un BTS dès la rentrée 2022-2023.

Un profil à la Issa Diop

Pour certains, la polyvalence est un atout. Keben, lui, maîtrise uniquement le poste de défenseur central, même s’il a démarré sa carrière au milieu de terrain et a parfois été utilisé en numéro 6 au centre de formation. Régulièrement capitaine, le Pitchoun a rapidement tapé dans l’œil des observateurs et rappelle deux anciens défenseurs passés par le Stadium, aujourd’hui en Premier League et en Serie A : “Kévin a toujours été en avance sur tout, un peu à l'image d'Issa Diop à l'époque, ou Kelvin Amian à qui il me fait penser. Il a un peu le même profil qu’eux” a confié Jean-Christophe Debu, son coach en N3, sur le site du club.

Athlétique, bon de la tête, droitier, mature, introverti, mais sachant être un leader naturel, Keben s’inspire des Varane et Sergio Ramos pour progresser. Après avoir été lancé par Patrice Garande en Coupe de France la saison passée, il a déjà vécu des moments difficiles lorsque Damien Comolli a décidé de l’écarter à l’automne dernier.

La raison ? Toulouse souhaitait le faire signer sur 5 ans, là où le joueur et son entourage voulaient rester sur les 3 ans légaux. Après de longues négociations et plusieurs semaines sans jouer, le deal s’est finalement conclu pour un bail courant jusqu’en 2025. Keben va désormais pouvoir atteindre son Graal, défendre les couleurs de sa ville au plus haut-niveau et, pourquoi pas, dans quelques années celles d’un de ses pays, la France ou le Cameroun.

Nos derniers articles