Évian, la vie sans Bérigaud

Publié le 01 November 2013 à 18:49 par LesViolets

Après leur belle qualification en Coupe de la Ligue, les joueurs du TFC se rendent au Parc des Sports d’Annecy, en Ligue 1 cette fois-ci. L’occasion d’y affronter une équipe d’Evian Thonon-Gaillard au bord de la zone rouge, et surtout en plein doute depuis la blessure de son attaquant vedette.

Kevin Bérigaud faisait, en effet, figure de principale arme offensive des hommes de Pascal Dupraz. Avant de se claquer à la cuisse droite lors de la réception de Guingamp, le 19 octobre dernier, l’attaquant haut-savoyard totalisait déjà 6 réalisations, soit 50% des buts inscrits par son équipe en championnat ! Autant vous dire que son absence, estimée à près d’un mois et demi, pénalise sérieusement son équipe, contrainte de composer sans son buteur maison.

Face à cette absence de marque, l’entraîneur d’Evian a néanmoins décidé de faire confiance à un homme : Modou Sougou. Arrivé cet été de l’Olympique de Marseille, où il a servi de monnaie d’échange dans le transfert de Saber Khalifa, le Sénégalais est bien le seul à pouvoir se réjouir de la blessure de son coéquipier. Buteur lors de la dernière journée de Ligue 1 (à Valenciennes, victoire 1-0 de l’ETG), l’attaquant de 29 ans a récidivé ce mercredi, participant à la qualification des siens en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue (2-1, aux dépens de Guingamp).

La bonne forme de Sougou arrive donc à point nommé pour Evian, au moment où remplacer Bérigaud à la pointe de l’attaque s’avérait compliqué. En deux matchs, l’avant-centre sénégalais a prouvé à son entraîneur qu’il avait les épaules assez larges pour assurer cet intérim. Mieux, il s’apprête à enchaîner une troisième titularisation d’affilée face aux Toulousains, bien décidé à trouver une troisième fois le chemin des filets.

Forcément, la bonne forme du numéro 20 savoyard peut donner des sueurs froides à tout supporter du TFC. Si, comme moi, vous n’êtes toujours pas remis de la claque reçue face à Rennes (0-5) et de la prestation catastrophique d’Ali Ahamada ce soir-là, apprendre que notre prochain adversaire possède un buteur en confiance ne vous rassurera guère. Du côté d’Evian, pourtant, on n’aspire pas à profiter de cette baisse de régime du portier des Violets : "Quoi qu’on en dise, Ahamada est international espoir et est un des très bons gardiens du championnat de France" déclarait Pascal Dupraz lors de la conférence de presse d’avant-match.

Une chose est néanmoins certaine, il faudra être vigilant, à la fois à la performance de notre Prince Ali, mais aussi à celle des attaquants de l’ETG. Pour pallier l’absence de Bérigaud (que le TFC avait supervisé en 2010, lire par ailleurs), l’équipe savoyarde peut en effet s’appuyer sur la réussite de Modou Sougou, mais aussi sur son vétéran Cedric Barbosa (37 ans) ou sur l’ancien meilleur espoir de Ligue 2 Nicolas Benezet pour faire plier la défense toulousaine. Gare à ne pas prendre l’eau…

@GhislainCorrea

Nos derniers articles