"Sur les 20 équipes de Ligue 1, 18 souhaitaient qu'Amiens et Toulouse descendent"

Publié le 04 juillet 2020 à 14:30 par JB

Tandis que le TFC a décidé de stopper toute action judiciaire suite à sa deuxième relégation validée par la LFP et la FFF, Amiens continue seul son combat et a saisit une nouvelle fois le Conseil d’État. Dans une interview pour Le Point, Bernard Joannin, le président du club picard, a vivement critiqué l’attitude de ses confrères présidents : “Je ne suis pas quelqu'un de clivant, et recherche toujours le dialogue. C'est sans doute pour cela que j'ai été élu au conseil d'administration de la LFP. Mais là, je me suis retrouvé face à des pairs, des présidents de clubs, animés uniquement par des intérêts privés. Sur les 20 équipes de Ligue 1, 18 souhaitent qu'Amiens et Toulouse descendent. Aucun n'a intérêt à avoir deux concurrents de plus en acceptant une Ligue à 22. Sauf à faire preuve d'humanisme et de solidarité. Mais ces sentiments leur semblent étrangers. Cela s'est vu à la sortie du Conseil d'État. Le juge a suspendu la relégation de Toulouse et d'Amiens et a demandé à la Ligue d'étudier un nouveau format du championnat. Pourtant, le directeur général Didier Quillot n'a cessé de dire dans les médias que c'était totalement impossible. Et la Ligue a monté un dossier non pas de réflexion, mais à charge. C'est pour cela que nous avons déposé un nouveau recours au Conseil d'État. Le dossier de la LFP est à charge et dénué de fondements, avec beaucoup d'éléments totalement faux. Nous allons le prouver.

Nos derniers articles