"Stefano Vecchia est un moteur Ferrari dans une carrosserie Fiat"

Publié le 03 December 2020 à 18:00 par Enzo Portal

Le TFC prépare déjà son mercato hivernal et vient de proposer un contrat de 3 ans à Stefano Vecchia, ailier droit du IK Sirius (D1 Suédoise). Pour mieux connaître son profil, la rédaction du site LesViolets.Com a rencontré Nordisk Football, compte français dédié au football scandinave sur Twitter.

Peux-tu nous présenter en quelques mots le joueur ?

"Stefano Vecchia est un suédo-italien de 25 ans, son grand-père italien est connu en Italie pour avoir joué à l’Inter notamment. Son père est aussi italien et est venu en Suède où il a rencontré sa mère suédoise, il est donc né dans ce pays. Il a été formé à Brommapojkarna l’un des meilleurs centres de formation suédois qui a vu passer notamment Dejan Kulusevski (Juventus), John Guidetti (Alavés), Albin Ekdal (Sampdoria), Ludwig Augustinsson (Werder Brême), … Et c’est un ancien très grand espoir du football suédois, en jeunes, il était toujours surclassé déjà très technique et au-dessus du lot des joueurs suédois. Il a passé de nombreux essais vers les 15-16 ans notamment à l’Inter, Manchester United, Chelsea, … mais une blessure au genou l’a empêché de se développer comme cela aurait pu être le cas. Et depuis il a connu quasiment 10 ans de blessures récurrentes jouant très peu. Dans ce club, il avait évolué un peu en D1 à ses débuts en professionnel puis en D2 et même la D3 où il a évolué sous les ordres d’une des légendes du football suédois Olof Mellberg et où il avait fait une belle saison en pouvant enfin disputer quasiment une saison pleine. Et depuis 2017, il évolue à Sirius en première division. Mais il a au cours de ses années connu d’autres problèmes au genou et absences durant ces années, on peut même quasiment dire qu’il a passé ses 10 dernières années freinées par des blessures."

Quel est son poste de prédilection ? Peut-il jouer dans d'autres positions ?

"Cette saison il était positionné exclusivement sur l’aile gauche. Mais avant cela il jouait quasiment qu’à droite. Il est bon sur les deux côtés mais pour moi au vu de ses qualités il pourrait également évoluer et dépanner comme meneur de jeu avancé."

Quelles sont ses qualités ? Ses défauts ?

"C’est un ailier qui aime revenir à l’intérieur avec une bonne finition très régulièrement avec des enroulés ou plat du pied. Il a principalement évolué dans un 4-3-3 voire 3-4-3. Vif et rapide c’est notamment un bon joueur de contre-attaque.
Il tire très bien les coups-franc directs, il en a marqué plusieurs avec son bon pied droit. Mais il est aussi bon du gauche, un ambidextre qui lui permet d’évoluer des deux côtés et de ne pas avoir de mauvais pied dans des situations où il a plus besoin d’un pied.
Il est également assez complet techniquement et il dispose aussi d’un bon sens et d’une bonne vision du jeu. Il se procure beaucoup d’occasions, il est le second joueur du championnat à tirer le plus par match : 3 tirs en moyenne par match.
Au niveau de ses défauts, bien sûr sa fragilité et tendance à trop se blesser, il a l’air de bien avoir travaillé physiquement pour éviter cela mais c’est toujours une peur de son côté. Et ce n’est pas un ailier qui centre beaucoup, il trouve plus ses coéquipiers par des passes vu qu’il est un ailier très intérieur."

Le vois-tu quitter la Suède pour Toulouse ?

"Il a en tout cas dit ouvertement qu’il allait réfléchir à ce contrat de 3 ans proposé par le club. Il aurait selon d’autres sources l’intérêt de Rosenborg en Norvège même s’il a démenti ou de Groningen aux Pays-Bas en plus des meilleurs clubs suédois (Malmö, Djurgarden, Hammarby, AIK). J’ai pu lire qu’il avait envie d’une expérience à l’étranger qui serait sa première, il veut confirmer et s’il étudie l’offre je pense que c’est parce qu’il est quand même intéressé.
Et j’imagine que le projet lui a bien été vendu, Toulouse a déjà eu des suédois par le passé et est bien réputé en Suède donc je le verrais bien quitter Sirius pour le TFC oui."

Quelle est sa réputation au IK Sirius et dans le championnat suédois ?

"Il avait la réputation d’un joueur freiné par les blessures qui n’a jamais explosé. L’an passé par exemple on ne l’avait pas du tout vu il n’a joué que 182 minutes pour dire. On lui a souvent dit qu’il était « un moteur Ferrari dans une carrosserie Fiat ». Mais cette saison où il n’a pas été embêté par les blessures, il a vraiment impressionné tous les suiveurs du championnat suédois et il était le leader offensif de l’IK Sirius. Son club a fait une belle saison proche du podium et était une belle surprise, avant de moins bien terminer. Il est cette saison dans le top 3 des joueurs du championnat suédois en régularité et niveau affiché."

Un petit mot sur ses talents de chanteur ?

"Pour l’instant il n’a sorti que 3 titres où il chante en italien et c’est récent depuis cette année. Je vous laisse juger par vous-même mais moi j’aime bien !"

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Stefano Vecchia (@stefanovecchia)

Nos derniers articles