"Rick Ketting est solide au marquage, physiquement imposant mais perfectible techniquement"

Publié le 04 août 2021 à 12:45 par Enzo Portal

Avec les départs de Sébastien Dewaest, Kelvin Amian, Steven Moreira et celui de Ruben Gabrielsen qui semble se profiler, le TFC multiplie les pistes pour renforcer son arrière-garde notamment dans l'axe. Ces derniers jours, le nom de Rick Ketting, défenseur néerlandais de l'Inter Turku (D1 Finlandaise) est revenu avec insistance du côté de Toulouse. Pour mieux connaître son profil, la rédaction du site LesViolets.com a rencontré le compte Nordisk Finlande, spécialiste du football finlandais sur Twitter.

Peux-tu nous présenter en quelques mots le joueur ?

"Rick Ketting est un défenseur central hollandais qui joue à Inter Turku. Inter Turku est un des 3 meilleurs clubs du pays. Rick fait sa deuxième saison au club. Avant, il était à Mariehamn pendant un an, club de deuxième moitié de tableau."

Quel est son poste de prédilection ?

"Il est défenseur central dans un 3-4-3 très offensif. Il peut dépanner à gauche mais cela n'a jamais été le cas en Finlande. Ketting peut aussi évoluer au sein d'une défense à 2 axiaux puisque cette saison il a joué à deux fois dans un système à 4 derrière."

Quelles sont ses qualités ? Ses défauts ?

"Joueur longiligne, assez grand (1.88) mais dans la moyenne pour les pays nordiques. Assez bon de la tête, il marque sur corner, 6 fois en 60 matchs ici donc 3 buts par saison. Il s'impose physiquement dans la défense et est solide au marquage. Peut s'améliorer techniquement, c'est un peu bourrin."

Quelle est sa réputation en Finlande ainsi que dans la Veikkausliiga ?

"C'est un joueur moyen. La défense de Turku n'est pas du tout la meilleure du pays (l'équipe est connue pour son attaque). Personnellement, je trouve son compère de la défense Noah Nurmi plus intéressant."

On évoque le départ probable de Gabrielsen, est-ce un profil similaire ? Serait-ce une bonne affaire selon toi ?

"Physiquement c'est similaire mais on n'est pas sur le même joueur. Gabrielsen a des sélections internationales, meneur d'hommes et une expérience du haut niveau. Ketting non. Cela dépend combien vous le payez, il est libre en décembre mais clairement il y a beaucoup mieux dans notre championnat."

Nos derniers articles