"Molde a terminé meilleure défense norvégienne en grande partie grâce à Gabrielsen"

Publié le 24 décembre 2019 à 00:00 par JB

En fin de contrat avec Molde (Norvège), Ruben Gabrielsen s'est officiellement engagé pour les trois prochaines saisons avec le TFC. Pour mieux découvrir le nouveau défenseur toulousain, la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé @NordiskFootball et @TippeligaenF, spécialistes du football nordique sur Twitter.

Pouvez-nous présenter le profil de Gabrielsen ?
"Ruben Gabrielsen est un défenseur central rugueux plus souvent positionné à gauche dans une défense à 4. Très imposant physiquement, mais il n’est pas si lent pour un joueur à son poste. Il est bon dans les duels et peut être très difficile à jouer au contact, et dans les airs avec un bon jeu de tête. Il a également des qualités de leadership où il était le capitaine de Molde depuis plus de 3 ans et demi. Sa bonne qualité de placement lui permet également d’intercepter des ballons importants, il était un des meilleurs à ce niveau-là dans le championnat."

Et quels sont ses défauts ?
"Son jeu au sol est un défaut, comme beaucoup de grands gaillards, il est bien meilleur dans l’aérien. Techniquement aussi, ce n’est pas le plus à l’aise. Face à des attaquants rapides et techniques, il pourrait très vite être débordé et être obligé de commettre la faute, mais au duel physique aucun problème !"

Quelle est sa réputation en Norvège ?
"Il est considéré comme un des meilleurs défenseurs centraux du championnat. Les supporters et journalistes norvégiens trouvent cela normal qu’il puisse avoir l’opportunité de pouvoir se montrer désormais à l’étranger notamment en Ligue 1 qui est très bien réputé au pays et le TFC notamment pour Daniel Braaten. Malgré la situation du club, ce transfert reste tout de même une belle opportunité pour lui selon eux.
C’était un ancien grand espoir, jeune il était toujours avec les équipes de jeunes norvégiennes et il a fait ses débuts professionnels à 17 ans avec Lillestöm. Mais après, il a eu un peu de mal à confirmer et à trouver de la stabilité en Norvège. Il a notamment eu la chance d’évoluer sous les ordres d’Ole Gunnar Solskjaer qui l’a bien fait progresser."

Pourquoi quitte-t-il Molde ?
"Par envie de découvrir quelque chose de nouveau à l’étranger. Le club voulait bien sûr le prolonger avant la fin de son contrat, mais lui à 27 ans, et après avoir fait tout son début de carrière professionnelle au pays dans seulement 2 clubs, voulait vraiment partir. Il part de Norvège en terminant en beauté sur un titre et une belle saison personnelle.
S’il était encore resté une année de plus, il aurait pu de nouveau disputer les tours préliminaires de Ligue des Champions. Mais pour lui s’il restait encore en Eliteserien, il serait probablement resté dans ce championnat pour le reste de sa carrière."

Quel est son palmarès personnel ?
"De mémoire aucun palmarès personnel, plus collectif avec 2 titres de champion en Norvège, un en 2014 avec le doublé coupe/championnat et un nouveau titre en championnat en cette saison 2019. Il a d’ailleurs fait une superbe saison dans le club ayant la meilleure défense du championnat avec 31 buts encaissés en 30 matchs, en grande partie grâce à lui.
Molde a notamment la concurrence de Rosenborg qui est le meilleur club norvégien, mais là-bas, il a pu jouer la Coupe d’Europe avec un 16ème de finale d’Europa League en 2016 notamment et à chaque fois le haut de tableau du championnat norvégien."

Comment expliquez-vous qu’il n’ait jamais joué dans un grand championnat européen à 27 ans ?
"La presse norvégienne avait révélé qu’il aurait déjà pu partir pour la MLS, et qu’ils étaient encore sur lui avec sa situation contractuelle se terminant. Je pense plus que c’est une question d’opportunité et d’équilibre personnelle avec sa famille d’après ses interviews. Il a eu plusieurs bonnes saisons en Norvège, mais intégrer un club du Top 5 malgré les difficultés actuelles du TFC est vraiment mérité pour lui."

Pourquoi n’a-t-il encore pas la moindre sélection avec la Norvège ?
"Il a déjà été sélectionné à plusieurs reprises avec la sélection norvégienne, mais en effet, il n’a pas encore pu connaitre sa première sélection. Les défenseurs centraux actuellement titulaires sont bien meilleurs que lui (Kristoffer Ajer du Celtic et Havard Nordtveit d’Hoffenheim) et même s’il y a d’autres joueurs du championnat norvégien en sélection, cela ne l’aide pas non plus de ne pas être à l’étranger comme ses coéquipiers à son poste."

C’est un défenseur central. Peut-il jouer à d’autres postes ?
"Oui, c’est une de ses grandes qualités puisqu’il peut dépanner aussi bien sur les côtés en défense, mais également comme milieu défensif ! C’est déjà arrivé plusieurs fois notamment un peu en latéral gauche cette saison, mais ça reste quand même un pur défenseur central de formation et là où il est le meilleur. Avec son gabarit et ses qualités, il est bien plus utile à ce poste."

Estimez-vous qu’il puisse immédiatement être bon en Ligue 1 avec le TFC ?
"Les Nordiques ont souvent besoin d’un temps d’adaptation à l’étranger notamment en Ligue 1, on l’avait notamment vu avec un autre norvégien Ole Selnaes à l’ASSE. Là pour la mission maintien, il faudra qu’il soit directement concerné. Mais on ne se fait pas de soucis de ce côté, il n’était pas capitaine pour rien à Molde, c’est un compétiteur et il sait diriger des défenses. Quelqu’un d’intelligent avec un gros mental. Et pour nous, il devrait avoir le niveau pour le bas de tableau de Ligue 1 au vu de ce qu’il a montré en Norvège. Il sort en plus d’une belle saison, qui vient de se terminer début novembre, donc il devrait être compétitif dès début janvier !"

Nos derniers articles