"Makengo est pour moi un très bon joueur"

Publié le 21 décembre 2019 à 12:38 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC sur la pelouse de Nice samedi (20h45, BeIN Sports MAX 7), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Sébastien Serrano, animateur de l'émission P.rolongations, dédiée à l'OGC Nice, sur Azur TV.

Malgré les quelques belles recrues signées cet été, Nice n'a pas franchi de cap cette saison, au contraire. Patrick Vieira a-t-il encore toute la confiance de sa direction et du public ?
"C'est une saison compliquée pour l'OGC Nice avec, au-delà des résultats, un fond de jeu qui a complètement disparu. En interne, malgré les jolis discours, l'entente des débuts entre Patrick Vieira et Jean-Pierre Rivère (président du club, ndlr) a disparu aussi. Le président n'aime pas se séparer d'un coach donc je pense qu'au mieux, il terminera la saison, mais ce sera une saison très longue pour les supporters. Et justement, ces supporters lâchent, dans l'ensemble, Patrick Vieira. Le fond de jeu, les choix parfois hasardeux en cours de match avec plusieurs tactiques ont lassé les supporters. Il n'y a qu'à regarder l'affluence au stade... C'est triste."

Le nouvel actionnaire Ineos, très ambitieux, a émis le souhait de régulièrement qualifier le Gym en Ligue des Champions. Outre les résultats sportifs, que penses-tu des premiers mois de ce projet ?
"La Ligue des Champions, pourquoi pas. Mais pour y arriver, il faudra, déjà, un entraîneur "Ligue des Champions". Le projet est cohérent, mais il faudra le juger sur le long terme. Ineos est là pour les bonnes raisons et j'ai confiance en leurs idées pour développer le club."

Et cette année, que visez-vous ?
"La faiblesse du championnat de Ligue 1 nous offre la chance, malgré un niveau très moyen, de pouvoir espérer accrocher une place européenne. Ce serait le minimum pour pouvoir attirer de bons joueurs au prochain mercato estival."

As-tu suivi Jean-Victor Makengo sous le maillot toulousain ? Crois-tu qu'il puisse s'imposer dans l'OGC Nice qui se dessine ?
"Makengo est dans la lignée du recrutement récent de l'OGC Nice. Un jeune joueur prometteur. Il avait besoin de temps de jeu pour s'épanouir. J'espère qu'il aura sa chance à Nice parce qu'il est pour moi un très bon joueur. Son début de saison à Toulouse l'a prouvé."

D'un point de vue extérieur, que penses-tu du TFC ? Y a-t-il des joueurs que tu aimerais voir chez vous à l'avenir ?
"C'est une saison compliquée pour Toulouse. Je pensais qu'un coach comme Kombouaré pourrait donner un esprit guerrier à ce groupe. Ça a l'air difficile vu de l'extérieur. Je trouve l'équipe un peu trop dépendante d'un garçon comme Gradel, qui fait partie des joueurs que j'aurais bien vus en rouge et noir. Mais je crois que beaucoup de clubs de Ligue 1 voudraient avoir ce genre de joueurs dans leur effectif."

Un pronostic pour le match de samedi ? Et pour le classement final des deux équipes ?
"Pour ce week-end, je vais tout de même parier sur une victoire de Nice 2-1, et pour la fin de saison, je souhaite à Toulouse de s'en sortir. Une victoire pourrait lancer une série et redonner confiance au groupe, mais si vous pouviez attendre 2020, ça nous arrangerait à Nice ! Meilleurs voeux aux supporters toulousains."

Nos derniers articles