"Les Américains ne mesurent pas toujours le décalage entre leur environnement et le nôtre"

Publié le 27 juillet 2020 à 14:25 par JB

Le TFC est devenu le quatrième club français à être détenu par un investisseur américain après l’OM, Bordeaux et Le Havre. Pour Le Journal Du Dimanche, l’avocat Didier Poulmaire, qui a accompagné Frank McCourt lors du rachat de l'OM en 2016, a expliqué la réflexion d’un fonds d’investissement comme RedBird Capital Partners : “Les investisseurs américains repèrent les clubs avec une zone de chalandise importante et une marque à développer. Ce sont des gens pragmatiques, fascinés par le football en tant que sport global. Mais ils ne mesurent pas toujours le décalage entre leur environnement et le nôtre, très associatif. À tort ou à raison, ils ont la conviction que les clubs français ne sont pas managés par des professionnels, mais par des hommes de terroir. Qu'il suffit de mettre des spécialistes du merchandising ou du remplissage de stade pour que ça parte.

Nos derniers articles