"Le TFC va remonter la pente, doucement, mais sûrement..."

Publié le 17 October 2020 à 17:45 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC à Ajaccio ce soir (19h, Téléfoot Stadium 2), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Loïc Durand (Perfettu), célèbre supporter ajaccien.

L’ACA vit un début de saison très compliqué alors qu’il est considéré comme un des candidats à la montée. Comment tu l’expliques ?
"Je ne sais pas si mon explication est la bonne, mais je pense que le contrecoup mental de la non-montée en Ligue 1 à cause du Covid nous joue des tours. Nous étions troisièmes, à deux points du premier, on venait de battre Lorient, nous étions en forme et là... Arrêt du championnat, qui n'a jamais repris. Pas de barrage, ni rien. On s'est retrouvé à la place du con, et c'est très difficile à digérer."

Le mercato semblait plutôt intéressant, non ?
"Le mercato est intéressant. Il a été bien complété avec les retours de Marchetti et de Sainati, qui connaissent bien la maison et qui ont un état d'esprit qui colle à la mentalité du club. Si on compte les retours de Nouri, Keita et de Courtet, c'est du très bon sur le papier : des joueurs qui aiment le club, on ne peut pas rêver mieux. On a également recruté Mickaël Barreto, qui prend la place de Johan Cavalli dans la création du jeu, il nous a montré quelques promesses. Il va maintenant falloir que tout le monde soit en forme au même moment. En espérant que faire du neuf avec du vieux fonctionne... Mais j'y crois !"

Contrairement à d’autres clubs coincés en Ligue 2 depuis quelques années, l’AC Ajaccio a frôlé deux fois la remontée. Qu’est-ce qu’il vous manque encore pour monter ?
"Pas grand-chose. Un petit peu de chance, sans doute. On finit troisième l'année où les barrages sont instaurés, on finit troisième l'année où le championnat est arrêté par le Covid. C'est quand même con. Sinon, le club se restructure petit à petit, avec des dettes qui s'effacent, un centre de formation qui fonctionne de mieux en mieux et de petites améliorations au sein du club ici et là. Laissez-nous un peu de temps, et nous finirons par remonter !"

Le SC Bastia étant aujourd’hui en National, vous êtes actuellement le club corse le mieux placé sportivement. Sens-tu un engouement particulier autour de l’équipe ?
"L'engouement est plus important dans les bonnes saisons que dans les mauvaises, mais je pense que c'est partout pareil. Le club a besoin de ses supporters pour se sortir de cette mauvaise passe. Les Ajacciens sont fiers d'être derrière le meilleur club corse : pourvu qu'on le reste encore longtemps !"

Toi qui es connu pour être de tous les déplacements de ton club, comment vis-tu cette saison sans supporters ou presque ?
"C'est une saison compliquée sur tous les points, y compris personnel. La plupart des stades de Ligue 2 n'ouvrent plus les parcages. Je fais quand même les déplacements, mais je me retrouve en tribune 'normale' entourée des supporters adverses. C'est frustrant de ne pas pouvoir supporter son équipe comme on le voudrait."

Comment vois-tu le TFC cette saison ?
"Tomber en Ligue 2 quand on est un club de Ligue 1 est une situation embarrassante. La Ligue 2 est un championnat plein de surprises et compliqué : il est très rare qu'un club remonte en Ligue 1 immédiatement après sa rétrogradation. Donc, en début de saison, je ne voyais pas le TFC remonter tout de suite, surtout avec leur spirale négative. Les résultats semblent aller mieux ces dernières semaines, sans être réjouissants non plus."

Un pronostic pour le match de ce soir ? Et pour le classement final des deux équipes ?
"Le TFC va remonter la pente, doucement, mais sûrement... et finira dans le ventre mou de la Ligue 2. L'ACA finira un peu au-dessus. Mais je suis peut-être un peu trop chauvin ! Et ce soir, on va assister à un joli match qui va se terminer sur le score fou de... 0-0. Ou en tout cas, il n'y aura pas beaucoup de but. Je croise les doigts tout de même pour une victoire 1-0 de l'ACA, but d'Avinel de la tête. Que le meilleur gagne !"

Nos derniers articles