"La montée serait une belle récompense pour vous après votre saison"

Publié le 12 April 2021 à 11:00 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC à Guingamp ce lundi soir (20h45, beIN Sports 1), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé le compte Twitter de supporters Team EAG.

Après les départs de l’entraîneur Sylvain Didot, du directeur sportif Xavier Gravelaine, du président Bertrand Desplat, c’est l’entraîneur Mecha Bazdarevic qui a été débarqué il y a deux mois. C’était nécessaire ?
"Il fallait créer un électrochoc, pour la énième fois depuis 2, 3 ans. On l’attend toujours. Selon moi, c’était nécessaire, mais encore une fois le timing est mauvais. Il aurait fallu prendre cette décision en décembre. Malheureusement, on navigue à vue. Bazdarevic a été licencié mais il n’y avait pas forcément de plan B derrière. Je pense également que le club ne peut pas se permettre financièrement d’engager un nouveau coach."

Tu expliquais avant le match aller que l’effectif , malgré tout, était intéressant. Tu le penses toujours ?
"Il y a toujours le papier et le terrain. Sur le papier, je pense que quasiment l’ensemble des clubs de Ligue 2 signerait pour avoir cet effectif. Malheureusement la réalité du terrain est différente. Les cadres n’en sont pas vraiment, les joueurs performants de l’année dernière sont en difficulté cette saison, les recrues ont trop peu apporté. Rien de réjouissant. On voit légèrement plus de foot depuis l'arrivée de Frédéric Bompard, mais ça reste trop peu et, mathématiquement, on n’avance pas.
Un autre de nos problèmes, c'est de pouvoir motiver un effectif dont la moitié est en fin de contrat en juin, qui est soumis au quatrième entraîneur en un an et demi et qui ne réagit toujours pas... Si certains veulent retrouver un club la saison prochaine, ils devraient se bouger !"

Vous avez besoin de gagner. Faut-il s’attendre lundi à un Guingamp entreprenant dans le jeu ?
"Disons qu'avec Bompard, il y a un peu plus de prises de risque. Bazdarevic cadenassait bien, il y avait peu de possibilités offensives pour les latéraux, par exemple. Bompard est capable de proposer un foot un peu plus tourné vers l’avant. On n'a plus le choix, je pense qu’on doit faire le jeu. On a besoin de points. Après, face à Grenoble, pour un des premiers matchs de Bompard sur le banc, on a voulu jouer pour gagner et, au final, on a perdu à la dernière minute. Peut-être que notre coach sera plus calculateur, car un point serait pour lui une bonne opération, j’imagine. Mais ce serait insuffisant pour rattraper le 17ème (Dunkerque, ndlr)."

Vous êtes barragistes à 7 journées de la fin. Dans un club comme l’EAG, ça interroge forcément sur ce qui va advenir à moyen terme…
"Il y a quelques semaines, on se disait qu’on accepterait volontiers le maintien. Aujourd’hui, vu la situation et la dynamique des concurrents, on est presque en train d’accepter l'idée que terminer barragiste serait une réussite. On a peut-être un calendrier plus favorable que les autres, mais on avance moins vite et, surtout, l’écart se creuse. Aujourd’hui, je suis incapable de te dire si cet effectif-là, mené par Bompard, peut finir 19ème,18ème, 17ème, 16ème... En tout cas, une descente serait catastrophique. La dernière descente en National (en 2010, ndlr) nous a permis de rebâtir et de repartir de l’avant avec Jocelyn Gourvennec. Mais ce n'est pas toujours aussi simple que ça. Pour moi, une descente serait synonyme de grand danger à court et moyen termes pour le club. Ce sera la responsabilité des dirigeants, entraîneurs et joueurs qui détruisent le club à petit feu depuis plusieurs mois."

Qu’en est-il des rapports entre le club et ses supporters ?
"Les supporters ne sont même pas - ou plus - en colère. C’est un sentiment général de résignation. C’est triste, mais beaucoup ne veulent même plus regarder les matchs. À Guingamp, on aime les gens qui ne trichent pas et trop peu de supporters se reconnaissent dans le Guingamp actuel. Il y a aussi un sentiment d’impuissance, on voit ce qui a été construit se détruire petit à petit sous nos yeux. Cela dit, qu’importe la conclusion de cette saison, les supporters guingampais sont fidèles et vous pouvez être sûrs qu’en national ou en Ligue 2, ils seront toujours là."

Que penses-tu de la saison toulousaine ?
"Je suis agréablement surpris. Comme je te l’avais dit au match aller, je trouvais votre effectif assez intéressant avec ce mélange de jeunes et de joueurs étrangers qui découvrent la L2 et s’intègrent plutôt bien. Je pense que vous tenez le bon bout pour accrocher la montée. Il reste encore quelques matchs et la lutte va être acharnée, mais ce serait une belle récompense après votre saison. Après, personnellement, je trouve que Clermont fait une belle saison aussi, et mériterait la montée. Et la plus belle victoire pour la Ligue 2 serait que le barragiste monte également."

Un pronostic pour le match de lundi ? Et pour le classement finale des deux clubs ?
"Si les joueurs de Guingamp veulent y croire, c’est ce match-là qu'il faut gagner, pour prendre des points et recoller au 17ème. Compte tenu de votre match de coupe en semaine et des absents malheureux liés au Covid, je vais pronostiquer une courte victoire de Guingamp, 1-0. Pour le classement, je mettrais Toulouse deuxième et Guingamp malheureusement barragiste."

Nos derniers articles