"Je vois ce match comme un derby d'Occitanie, on ne doit pas le perdre"

Publié le 20 septembre 2019 à 10:30 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC sur la pelouse de Nîmes, samedi (20h, sur beIN Sports MAX 7), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Benjamin, membre de la communauté de supporters du 11 de Nîmes.

Vous avez perdu plusieurs des cadres de votre belle saison précédente pendant l'été. Ça inquiète les supporters, ce mercato ?
Oui, car il y a eu 17 départs (!) si l'on comptabilise l'ensemble du groupe pro de la saison passée. Ça n'est pas rien et certains considèrent qu'un certain "esprit" s'est envolé avec tous ces départs. C'est un point de vue que je ne partage pas personnellement, car lors des saisons précédentes, nous avions déjà perdu de nombreux joueurs importants et l'esprit du groupe est resté le même. Le noyau nîmois est resté au club et est le garant de cet esprit depuis 4-5 ans (Ripart, Briançon, Valls, Depres, Paquiez, Alakouch...).
Il faut aussi rappeler que nous avons perdu le meilleur passeur de la Ligue 1 et certainement, en toute modestie, l'un des meilleurs milieux de terrain de Ligue 1, à savoir Téji Savanier. C'est LA principale et majeure perte, les autres joueurs partis ayant aussi pesé au Nîmes Olympique, mais de façon vraiment moindre que Téji... Maintenant, de nouveaux joueurs sont arrivés et nous avons été quelque peu rassurés face à Brest. Mais la saison sera longue et nous restons sur un non-match à Dijon, dû en partie à un milieu et une attaque peu en forme et qui manque d'automatismes."

Quel regard portes-tu sur votre début de saison ?
"Le début de saison est encourageant. En vérité, c'est le match de Brest qui me fait dire ça. Les deux premiers matchs ne comptent quasiment pas dans mon jugement, car nous avons joué contre Paris puis Nice avec un milieu qui n'aura rien à voir avec celui de cette saison (Valdivia et Bobichon sont partis depuis). Le match à Brest a été époustouflant et a rassuré bon nombre d'entre nous par rapport à ces interrogations quant à cette période estivale ô combien compliquée. Maintenant, le match face à Dijon nous permet de mesurer le travail qu'il reste à accomplir cette saison..."

Quels sont les qualités et défauts de votre équipe ?
"Comme défauts, une qualité technique globalement en baisse par rapport à la saison passée, nous n'avons pas de réel numéro 9 à l'heure actuelle même si Ripart fait avec ses qualités. Nous avons une équipe globalement remaniée et les automatismes sont à travailler. Difficile à juger pour l'instant...
Pour nos qualités : une énorme intensité, encore plus à domicile, une énergie totale, un esprit de groupe "famille" qui fait la force de ce club malgré des joueurs qui, probablement, pourraient ne pas prétendre à un tel niveau dans un autre club. Engagement total, grosse capacité de contre comme la saison passée, très bons sur les transitions rapides. Nous avons gagné en impact physique au milieu de terrain cette intersaison."

D'un point de vue extérieur, comment juges-tu le TFC ? Quels joueurs aimerais-tu voir chez vous ?
"Bon début de saison du Tèf... mais j'ai comme la vague impression que c'est un peu le cas chaque saison. J'ai été agréablement surpris par le Tèf contre Sainté, bien mal en point. Et je ne suis pourtant pas un grand fan de Casanova... Le mercato a été cohérent et Toulouse possède de vrais atouts offensifs, à tous les postes, et peut installer une belle concurrence (Koulouris, Leya, Saïd, Gradel, Sanogo...). Je vois le TFC comme une équipe vraiment physique avec un bloc solide, difficile à franchir. C'est le type d'équipes qui nous déplaît et justement, nous avions perdu deux fois la saison passée : ça n'est pas étonnant !
Chez vous, je prendrais Gradel, le meilleur joueur du TFC pour moi. Et j'aime bien Amian aussi, qui peut aussi bien évoluer à droite que dans l'axe. Puis sinon Reynet pour la saison prochaine, du fait que Bernardoni ne sera plus là..."

La rencontre de samedi soir aux Costières, tu la vois comme une confrontation directe dans la lutte pour le maintien ?
"Je le vois comme un derby d'Occitanie que l'on ne doit pas perdre pour deux raisons. Parce que c'est un derby et parce que, à domicile, Toulouse peut faire partie des équipes contre qui nous pouvons prendre des points. Je vois Toulouse dans le top 12, pas forcément en lutte pour le maintien contrairement à la saison passée."

Après trois matchs sans gagner et avant d'affronter Montpellier, Saint-Etienne et Lille, vous allez vouloir absolument gagner ce match face au Tèf...
"Oui. Maintenant, il y a des équipes derrière nous et tous les matchs sont à gagner. Je ne sais pas s'il y a spécifiquement un esprit de revanche, il y a simplement l'idée de faire un bon match et de rebondir. Mais Duljevic ne sera pas là et cette absence comptera..."

Un pronostic pour ce match ? Et pour le classement final des deux clubs ?
"Pronostic 3-3 ! Je vois Toulouse dans le top 12, et puis nous, si on fait top 16 (maintien donc), à la vue de notre intersaison, je considérerai ça comme une saison réussie et tout le monde sera content (avec un parcours en coupe, ça fait longtemps à Nîmes qu'on n'y a plus eu droit) je crois !"

Nos derniers articles