"J'ose croire que l'OL d'aujourd'hui n'est plus celui du match aller"

Publié le 25 January 2020 à 12:50 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC sur la pelouse de l'OL dimanche (15h, BeIN Sports 1), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé le fondateur de Café du Commerce OL, site de supporters lyonnais.

Avec 7 points de retard sur le podium, l'OL n'a plus le droit de faire de faux-pas, surtout face à des équipes comme le TFC...
"Il est certain que la place de l'OL est sur le podium, surtout en regardant les budgets. Surtout, l'OL est en train de revenir peu à peu après la belle époque des années 2000, donc l'accès à l'Europe et en particulier à la Ligue des Champions est extrêmement important pour les finances et donc pour le développement du club. L'OL de Bruno Genesio gagnait contre les gros et laissait des points contre les « petits » (même s'il n'y en a pas vraiment en L1), avec Rudi Garcia c'est plutôt l'inverse, mais heureusement, il y a plus de petits que de gros. Avec tout le respect que j'ai pour le club, le TFC à domicile en L1, c'est victoire obligatoire, surtout au démarrage du sprint final dans lequel Lyon réussit bien traditionnellement."

En 2020, vous en êtes à 5 victoires en 5 matchs, 18 buts inscrits, et les jeunes Cherki et Caqueret s'installent : il y a quand même une dynamique, non ?
"Oui c'est clair, et le mercato d'hiver réussi va aussi donner une nouvelle impulsion. D'un point de vue comptable, on est mieux, et on voit aussi du mieux dans le jeu malgré quelques matchs difficiles et les nombreuses blessures graves et de longue durée (Memphis, Reine-Adélaïde, Dubois, Koné, Solet...). Nous sommes encore dans 4 compétitions, et en finale de Coupe de la Ligue, donc c'est positif. Concernant Cherki et Caqueret, c'est une victoire des membres « Café du Commerce » qui les suivent depuis les équipes jeunes et poussent pour leur intégration avec les pros. Le centre de formation de Lyon, c'est une vraie fierté pour les supporters lyonnais, on se demande en voyant jouer des gamins de 15 ans quelles seront les futures stars du club. Avec Cherki c'est arrivé vite, et il est sûrement une des plus grandes pépites de l'histoire du club. Comme chaque année depuis quelque temps, on sent que l'OL sera plus fort en seconde partie de saison, et on espère profiter du classement assez serré pour revenir et finir au moins sur le podium."

Le mercato lyonnais, pour l'heure, consiste en la signature des deux buteurs Toko-Ekambi et Kadewere, et à celle probable d'un milieu. Les besoins de l'effectif ont-ils été bien ciblés par la direction ?
"À l'heure où j'écris ces lignes l'OL a signé Toki-Ekambi pour un prêt payant avec option d'achat pour un total de 20M€, Tino Kadewere pour 14M€ (prêté au Havre dans la foulée), et on attend l'officialisation de Bruno Guimarães pour 25M€, qui est un milieu défensif, un vrai vrai crack. On a aussi vendu Lucas Tousart au Hertha Berlin pour 24M€. Sur le principe, on peut se réjouir de voir l'OL dépenser intelligemment des sous, pratiquement 60M€, qu'ils ont à disposition grâce à un stratégie économique très saine et long-termiste contrairement à Paris ou Monaco. Le problème, ce sont les deux postes latéraux qui sont très légers, surtout avec les blessures de Dubois et Koné, avec Tete et Marçal qui sont un peu légers pour nos ambitions. Donc il y a sûrement quelque chose à faire à ce niveau, mais a priori, on recherche plutôt un défenseur central suite à la blessure de Solet. Mais avec Denayer, Marcelo et Andersen, on est quand même pas mal armés à ce poste."

D'un point de vue extérieur, que penses-tu du TFC ? Y a-t-il des joueurs que tu aimerais voir chez vous à l'avenir ?
"J'ai à titre personnel toujours eu une affinité naturelle avec Toulouse qui est une très belle ville, et avec le club. J'ai le souvenir (malheureux pour les Toulousains) d'un match à Gerland avec Juninho qui met deux coups francs à Revault, je crois que c'était en 2005. Ça fait partie de mes souvenirs de jeune supporter, qui ont participé à la construction de celui que je suis aujourd'hui. J'aimais bien Todibo, Lafont et Ben Yedder, qui ne sont plus au club, et dans l'effectif actuel il y a Diakité qui est très prometteur."

La victoire lyonnaise au Stadium à l'aller, très laborieuse, avait été arrachée grâce à Memphis et Reine-Adelaïde, tous deux blessés aujourd'hui. Crains-tu un match retour aussi compliqué ?
"J'ose croire que l'OL d'aujourd'hui n'est plus celui du match aller, et je crois que le TFC traverse une période compliquée. Alors évidemment la L1 est un championnat plein de surprises, et l'OL est sûrement un des clubs les plus surprenants (parfois dans le mauvais sens) de France, donc on ne sait jamais, mais encore une fois avec tout le respect que je dois au club, je crois que ça sera un chouia moins compliqué qu'à l'aller."

Un pronostic pour le match de dimanche ? Et pour le classement final des deux clubs ?
"Je dirais 2-0 pour Lyon, avec des buts de Dembélé et, soyons fous, de notre nouvelle recrue Toko-Ekambi. Pour le classement final, on va espérer le podium pour Lyon et que Toulouse se sauve, en finissant peut-être 16ème ou 17ème."

Nos derniers articles