"J'espère pour vous que ça va un peu bouger niveau mercato"

Publié le 26 September 2020 à 11:00 par Emmanuel Davila

Avant la réception de l’AJ Auxerre au Stadium ce samedi (15h, BeIN Sports 2), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Alexandre Riotte, rédacteur pour le site de supporters auxerrois Actu-AJA.

La saison auxerroise a débuté difficilement, avec deux défaites à domicile. Le club semble quand même armé pour monter cette saison, non ?
"On a su bien réagir face à Troyes avec une belle victoire. Même si on a été dominé, c'est une victoire bonne pour la confiance, contre une équipe qu'on n'avait pas battue depuis 2007 à domicile. Cela nous fait 6 points en 4 matchs, ce n'est pas exceptionnel mais c'est mieux que certaines saisons. J'espère que cette confrontation va nous lancer et qu'on va enchaîner au Stadium."

Ça a pas mal bougé cet été chez vous. Quel regard portes-tu sur le mercato aujourd’hui ?
"Je le trouve bon ! Les recrues apportent, notamment dans le jeu offensif, avec Hein, Autret, Fortuné. En défense, c'est plus compliqué de se prononcer. Lloris a été blessé dès le début du championnat mais a réalisé un bon match contre Troyes, Georgen a joué la première journée mais n'a pas été reconduit depuis. Quant à Jubal, le dernier arrivé, il apporte beaucoup de satisfaction sur ses 2 premiers matchs avec une solidité et une assurance dont on a manqué depuis plusieurs années à l'AJA."

C’est déjà votre neuvième saison en Ligue 2, sans avoir jamais vraiment approché la remontée. Comment les supporters vivent-ils ça ?
"Ça commence à faire long. Chaque année, on espère que ça sera la bonne et au final, on se retrouve déçu car on n’arrive pas à accrocher ne serait-ce que la première partie du tableau. C'est frustrant au vu de l'argent dépensé par le propriétaire. Cette saison aura une saveur particulière avec les 30 ans des Ultras Auxerre. Ça serait un beau cadeau d'anniversaire, cette montée."

A priori, Furlan semble être l’entraîneur de Ligue 2 idéal : il produit du jeu et il a fait monter quatre équipes. Comment ça se passe pour lui à l’AJA ?
"Pour le moment, depuis son arrivée, on alterne le bon et le moins bon. On est capable de faire d'excellents matchs comme de très mauvais. Le début de saison en est la preuve. Contre Sochaux et Clermont, on a été incapable de se créer une occasion cadrée avant la fin du match alors que face à Troyes et à Châteauroux, on a montré plus d'envie et ça s'est ressenti au tableau d'affichage. En Ligue 2, ça marche beaucoup par série, et jusque-là, on n'a pas réussi à avoir une belle série pour terminer à une belle place au classement."

Quel genre d’actionnaire est James Zhou, l’investisseur chinois arrivé en 2016 ? Seul le TFC fait mieux que l’AJA en termes de budget…
"On a la chance d'avoir un actionnaire très actif et pas avare niveau budget. Il a fait de nombreux investissements au niveau des transferts mais aussi sur tout ce qui tourne autour du stade (pelouse hybride, écrans géants, nouveau centre d'entraînement, loges etc.) Là-dessus, le club a passé un vrai cap, niveau professionnel. On a bénéficié de cet actionnaire à un moment où on aurait pu définitivement sombrer et tomber aux oubliettes."

Comment vois-tu le TFC cette saison ?
"D'un point de vue extérieur, votre intersaison a été très compliquée avec cette descente en Ligue 2 et la perte de nombreux joueurs cadres. Je pense que vous partez sur un nouveau cycle et que ce n'est pas facile, on l'a vécu à Auxerre aussi lors de la descente. Après 2 défaites plutôt inattendues, l'équipe a su réagir en prenant 2 points sur les 2 matchs suivants. Avec une équipe aussi jeune que la vôtre, cela marche surtout à la confiance, l'équipe sera certainement définitivement libérée lors de sa première victoire. En espérant que ce ne soit pas contre nous !"

Un pronostic pour le match de samedi ? Et pour le classement final des deux clubs ?
"Il faut qu'on prenne des points à l'extérieur et qu'on garde la dynamique de notre victoire face à Troyes. Cependant, on n'est pas fan des équipes derrière nous et on aime bien les relancer. Je ne voudrais pas être la première équipe à perdre contre vous depuis octobre 2019, donc je mise sur un match nul 1-1.
Pour l'AJA, j'aimerais qu'on vise le top 5 pour au moins accéder aux barrages. Pour vous, j'espère que ça va un peu bouger niveau mercato et que vous allez être en première partie de tableau."

Nos derniers articles