"Face à l'OM, la motivation du TFC est décuplée"

Publié le 10 mars 2018 à 12:13 par JB

Environ 700 supporters marseillais sont officiellement attendus au Stadium dimanche à 21h00. Nous avons rencontré Jordan Belly du site FootMarseille.com pour évoquer cette rencontre face au TFC. Interview.

Comment va l'OM en ce moment ?
"L'OM se remet doucement de ses deux défaites face au PSG. Depuis le début de la saison, le timing des oppositions nous a souvent été favorable. C’est-à-dire qu'on a joué les adversaires au moment où il fallait les jouer. Cela n'était pas le cas face à Nantes, qui sortait d'une très mauvaise série. Et c'est un peu pareil avec vous. Il faut retrouver cette réussite, qui se provoque aussi, cette dynamique. Comme Lyon, on est à la peine en raison de notre calendrier de dingue. La réussite, lors des prochains matchs, dépendra de la capacité de Rudi Garcia à garder ses joueurs mobilisés, malgré la fatigue, et de celle du staff à éviter les blessures."

Quels sont les trois joueurs à surveiller à l'OM ?
"Dimitri Payet a quelques détracteurs qui se font beaucoup entendre. Autant le dire clairement, Daniel Riolo ne pipe rien au foot. Je peux t'assurer que Payet pèse énormément sur le jeu olympien. Il joue parfois un peu plus bas qu'avant, certes, mais crée énormément d'occasions avec ses transmissions. Il est en pleine bourre. Florian Thauvin peut faire la différence à n'importe quel moment, il est décisif dans quasi tous les matchs. On ne sait pas s'il jouera. Enfin, Lucas Ocampos s'est enfin montré réaliste contre Bilbao. S'il est lucide face au TFC, il peut aussi faire mal."

"Yannick Cahuzac pourrait rendre service à l'OM"

Quelle image avez-vous du TFC à Marseille ?
"Celle d'un club formateur bien structuré, très présent en Occitanie mais pas seulement, et dirigé par un président avisé. Votre effectif semble très talentueux, mais j'ai le sentiment que votre nouvelle génération tarde à confirmer son potentiel. Comment se passent les entraînements ? Je pense que Pascal Dupraz était l'homme de la situation pour vous sauver de la L2, il y a quelques saisons, mais qu'il ne l'était pas pour les faire progresser. Je crois aussi que le football français souffre d'un mal qu'on souligne finalement assez peu : ses jeunes ne travaillent pas assez."

Si vous pouviez recruter un ou deux joueurs du TFC à l'OM, ce serait qui et pourquoi ?
"Je serais tenté de dire Issa Diop, à condition qu'il fasse preuve de régularité. Comme les autres, j'ai l'impression qu'il ne joue pas à son véritable niveau. Après, compte tenu de nos besoins à la récupération, où Luiz Gustavo ne souffle jamais, je prendrais volontiers Yannick Cahuzac. Je pense qu'il pourrait rendre des services et j'aime son caractère. Je n'oublie pas non plus que son grand-père, Pierre Cahuzac, a entraîné l'OM dans les années 80."

Comment voyez-vous le match de dimanche ? Un pronostic ?
"Je m'attends à affronter des Toulousains très déterminés. D'une part, il y a une menace réelle de relégation, d'autre part, la motivation est toujours décuplée, au Stadium, face à l'OM. Je pense aussi que vous serez plus frais que nous, car la Ligue Europa fait très mal aux jambes. Je dirais une victoire phocéenne étriquée, 2-1."

Nos derniers articles