"Eibar, un 4-4-2, à l'ancienne, bien affirmé"

Publié le 10 octobre 2019 à 09:30 par JB

Ce jeudi, le TFC affronte Eibar en match amical au “Nouveau Stade” de Pau (coup d’envoi à 19h00). Pour mieux cerner l’actuel quatorzième de Liga, la rédaction du site LesViolets.Com a rencontré Pierrick Moniot, le responsable du compte Twitter Eibar France.

Comment analysez-vous les premières semaines de compétition en Espagne d’Eibar ?
Le début de saison du club est plutôt mitigé. L’équipe a eu du mal à se lancer que ce soit au niveau des résultats (2 points en 5 journées) ou au niveau du jeu malgré une bonne prestation au Wanda Métropolitano contre l’Atletico de Madrid (nldr : Défaite d’Eibar 3-2 après avoir mené 2-0). Le match contre Séville a semblé être le déclic de cette saison. Une « remontada » a permis d’obtenir une victoire inattendue après avoir été mené 2-0 rapidement à domicile (3-2). Ces dernières années, les débuts de saisons ont souvent été délicats en terre basque, mais le club arrive toujours à trouver ce déclic qui permet de se lancer en championnat. Enfin pour l’instant…

Quelles sont vos qualités ? Et vos défauts ?
Nos qualités sont notre identité de jeu qui est bien affirmée par le coach Mendilibar depuis des années. Un 4-4-2 bien en place avec un pressing haut et un jeu de possession bien large pour amener des centres dans la surface. L’équipe ne lâche rien et joue avec le cœur, un peu à l’ancienne, car notre entraineur refuse la modernité.
Nos défauts sont aussi liés à nos qualités. Notre jeu est bien identifié et le manque de changement peut parfois faire défaut à l’équipe. Notre effectif a peu bougé et commence à vieillir. Un de nos défauts est le poste de latéral droit pas vraiment remplacé depuis le départ de Capa à l’Athletic Bilbao. L’année dernière, Ruben Pena avait reculé de son poste d’ailier droit à latéral droit. Choix payant puisqu’il a réalisé une grosse saison, mais aujourd’hui il n’est plus là (Ruben Pena a signé à Villareal cet été). Des latéraux sont venus renforcer le club cet été, mais je crains qu’il ne soit pas encore au niveau pour cette saison.

À quoi va ressembler Eibar contre le TFC ?
L’équipe alignée jeudi devrait être différente des derniers matchs. Mendilibar va devoir faire sans Dmitrovic et Orellana, appelés en sélection respectivement de la Serbie et du Chili. Pablo de Blasis est blessé ainsi que Robert Correa. Pape Diop (milieu), Jose Angel Cote (latéral gauche), Arbilla (défenseur central) et Gonzalo Escalante (milieu) ne sont pas dans le groupe. Des jeunes vont pouvoir sans doute avoir du temps de jeu comme Miguel Mari, Ekhi Bravo et Enaut Mendia, tous trois évoluant dans un rôle de milieu plutôt offensif, cela pourrait être intéressant de les voir évoluer en sachant que Mendilibar ne fait pas beaucoup jouer les jeunes en championnat.

À quel type de match allons-nous le droit d’avoir ce soir ?
Cette rencontre amicale peut permettre de se jauger notamment les jeunes et les joueurs en manque de temps de jeu habituellement remplaçants face à une bonne équipe d’un championnat relevé et reconnu en Europe. Je pense que ce match peut servir à se donner un peu de confiance pour la suite du championnat que ce soit pour Eibar ou pour Toulouse. Je mise sur un nul avec des buts, 2-2 par exemple.

Nos derniers articles