"Canal + n'a pas à assurer la trésorerie des clubs français"

Publié le 07 avril 2020 à 11:01 par JB

La relation entre Canal+ et la LFP était déjà brûlante avant le Coronavirus. La décision de la chaîne cryptée de ne pas payer 110 millions d’euros de droits télé en ce début d’avril n’a fait qu’envenimer la situation. Au micro de Canal+, Maxime Saada, le patron de Canal, a confirmé sa position : “Ce qui est prévu, c’est que quand on n’est pas livré, on ne paye pas. On n’a fait qu’appliquer nos droits. Il n’y a aucun lien dans le contrat entre le nombre de matches joués et le paiement. Il y a des échéances et une mécanique juridique qui implique que quand on n’est pas livrés, on ne paye pas (...). C’est assez classique. Nous, on n’est pas une banque. Canal+ n'a pas à assurer la trésorerie des clubs français. Ma responsabilité est d’assurer la pérennité du groupe Canal+ qui lui aussi subit la crise.

Canal+ recevra dans les prochains jours les quatre présidents de Ligue 1 désignés pour négocier, dont Olivier Sadran. Pour le TFC, la perte globale en droits télé est estimée à 3,3 millions d’euros.

Nos derniers articles