"Bordeaux est obligé de regarder vers le bas et doit assurer son maintien"

Publié le 16 février 2019 à 10:25 par JB

Avant Bordeaux - TFC (dimanche, 15h00), le site LesViolets.Com a rencontré Nicolas Pietrelli, responsable du site WebGirondins.com. Un derby de la Garonne qui permettra à une des deux équipes de pouvoir éventuellement vivre une fin de saison plus excitante. Même si les Bordelais semblent être favoris, c'est le moment de profiter des bonus pmu. Interview.

Comment expliquer la mauvaise passe des Girondins, englué dans le ventre-mou juste devant le TFC ?
"Le point de bascule est mi-août quand le club se sépare de Gustavo Poyet et le remplace début septembre par Ricardo, qui n’a d'ailleurs pas le droit d’entraîner. Bordeaux est alors reparti à zéro avec un troisième coach en 18 mois. Le recrutement de cet été est un échec avec du panic-buy le 31/08, alors que nous étions sans entraîneur. Aujourd’hui, nous payons le mauvais travail de l'été dernier. M6 avait alors en tête la vente du club, et rien d’autre. Nous pouvons dire que cette saison a été sacrifiée par M6. Les Américains ont récupéré un club en grande difficulté sportive, il faudra certainement plusieurs mois, et saisons pour nous relever."

Quels sont actuellement vos trois meilleurs joueurs ?
"Benoît Costil, notre capitaine, est au top depuis le début d’année. Il réalise de grosses performances dans ses buts. Jules Koundé en défense centrale est aussi un des piliers de l’équipe à seulement 20 ans. Il s’affirme comme un futur grand à ce poste. Enfin, le Brésilien Otavio qui évolue en sentinelle est aussi un des hommes forts du 11 de Ricardo. Je ne pouvais pas en citer plus de trois, tellement le reste de l’équipe est en difficulté."

Comment est perçue la saison du TFC et ses forces en présence du côté de Bordeaux ?
"Je vois ça de loin, car nous sommes tellement dans le dur à Bordeaux, que j’ai du mal à juger les performances du TFC. J’ai l’impression que votre saison est comme les précédentes, à savoir compliquée. Toulouse, à l’exception de la belle gestion de ces réseaux sociaux, ne donne pas l’impression d’avoir plus d’ambition que de se maintenir en Ligue 1. Excepté Gradel, je ne pourrais pas donner des points de force au TFC."

À quoi vous attendez-vous comme type de match dimanche ?
"Les Girondins sont sur 4 défaites consécutives, et doivent se racheter au Matmut Atlantique. Notre 13ème place nous oblige à regarder vers le bas et à assurer rapidement le maintien. Car je doute que le groupe soit mentalement prêt pour se battre afin de rester en Ligue 1. Nous aurons des absents, Samuel Kalu (suspendu), Pablo (blessé) et Yann Karamoh de retour de mise à pied ne devrait pas être sur la pelouse. Les supporters des Girondins attendent de voir jouer nos deux jeunes recrues, Yacine Adli et Josh Maja. Le besoin d’oxygéner le groupe se fait sentir depuis de longues semaines. Pourtant, le staff n’agit pas et reste passif face aux mauvais résultats. Nous attendons donc de la nouveauté dans l’organisation du jeu dès dimanche contre Toulouse. Nous espérons un match sérieux, avec des buts et une victoire bordelaise. Allez, je vais positiver et miser sur un 2-0 ou 2-1 pour nous."

Nos derniers articles