"À Toulouse, vous avez un effectif qui peut vous faire jouer l'Europe"

Publié le 14 septembre 2019 à 10:10 par Emmanuel Davila

Avant le déplacement du TFC sur la pelouse de Saint-Etienne, dimanche (17h, beIN Sports 1), la rédaction du site LesViolets.Com a interrogé Paul, du site de supporters stéphanois En Vert et Contre Tous.

L'été a été animé à Saint-Etienne, avec un effectif assez largement renouvelé. Vous avez gagné au change ?
"Il y a eu pas mal de changements, mais parmi les joueurs qui sont partis, il n'y a finalement que Rémy Cabella qui était un cadre. On a surtout recruté en nombre pour doubler, voire tripler les postes, vu qu'une saison à 50 matchs nous attend avec la Ligue Europa. Mais la plupart des cadres qui ont réussi la belle saison dernière sont encore là. On a recruté des joueurs à fort potentiel comme Harold Moukoudi, Zaydou Youssouf, Sergi Palencia. On a aussi quelques joueurs d'expérience avec Perrin, Ruffier, M'Vila, Cabaye qui peuvent faire grandir l'ASSE."

En remplaçant votre entraîneur Jean-Louis Gasset par son adjoint Ghislain Printant, le club a en revanche joué la stabilité. Le choix te paraît judicieux ?
"C'est la grosse interrogation du côté des supporters. Les plus sceptiques ne voient pas en Ghislain Printant un vrai n°1, les plus optimistes voient dans sa nomination une certaine continuité. L'avantage, c'est que ça a permis de garder tous les cadres, puisque pour rester, plusieurs joueurs avaient posé comme condition le maintien de Printant. Ça nous a permis de bien recruter en expliquant aux futurs joueurs qu'ils pourraient jouer aux côtés de M'Vila ou Debuchy. Sportivement, les gens sont un peu alarmistes quant au début de saison, mais tout devrait rapidement rentrer dans l'ordre avec des adversaires à notre portée lors des prochaines rencontres."

Quels sont les qualités et défauts de votre équipe ?
"C'est une équipe capable de s'adapter à son adversaire, de jouer dans plusieurs systèmes. Ça a été l'apport de Jean-Louis Gasset l'année dernière. On a des joueurs capables d'évoluer à des postes différents, comme Monnet-Paquet, capable de jouer ailier droit, au milieu ou latéral. On a pas mal de joueurs comme ça, avec Khazri, Boudebouz, Bouanga devant. Et puis il y a la qualité même de l'effectif, avec plusieurs joueurs de haut niveau. On est tous très curieux de voir ce que cette équipe va donner. Sur le papier, c'est sans doute l'une des plus belles depuis la génération qui a gagné la Coupe de la Ligue en 2013. Après, on a beaucoup de blessures et de joueurs pas en forme physiquement, comme Cabaye ou Khazri. Pendant la trêve, l'équipe n'a pas disputé d'amical comme vous l'avez fait. C'est une erreur à mon sens, vu le manque de rythme sur ce début de saison."

L'ASSE a longtemps cru à la troisième place l'an dernier. Avec les incertitudes qui pèsent sur l'OM, Monaco et d'autres gros clubs, tu penses que votre équipe peut franchir ce cap ?
"Ah, la Ligue des Champions à Sainté, c'est l'éternelle question. Ça fait 40 ans que le club n'a pas fini sur le podium, c'est vrai qu'il y a une grosse attente. On a des opportunités depuis quelques saisons de le faire. On sait que pas mal d'équipes, dont le TFC, l'ont fait, et on est assez envieux. Mais aujourd'hui, on est une équipe capable de finir de manière très régulière dans les six premiers. Ce n'est pas donné à tout le monde. On aimerait bien aussi voir venir, comme chez certains clubs français, des investisseurs capables de donner au club la dimension que les supporters attendent. Pour l'instant, pour accrocher la Ligue des Champions, il nous manque surtout un mec capable de mettre 20 buts en Ligue 1."

D'un point de vue extérieur, comment juges-tu le TFC? Y a-t-il des joueurs que tu aimerais voir dans votre effectif ?
"Il y a quelques années, quand je démarrais une partie de Football Manager, je prenais souvent Toulouse parce que c'est une équipe avec de vrais bons jeunes joueurs. Sinon, on connaît bien entendu Max-Alain Gradel, qui a marqué le club, même s'il a aussi beaucoup agacé chez nous. Moi, ce qui me fait un peu peur, c'est votre ligne d'attaque, avec notamment le petit Leya Iseka, ou Dossevi qui est un très bon joueur. J'ai aussi adoré Adil Taoui en U19 l'an dernier, contre nous. Je pense que vous avez fait un bon recrutement avec l'arrivée de William Vainqueur. Avec Sangaré et Makengo au milieu, c'est solide. Et puis vous avez toujours des jeunes joueurs dont on n'a pas trop entendu parler et qui se révèlent sur une saison. L'inconnu, pour moi, c'est plus votre défense, notamment la charnière. Saint-Etienne a d'ailleurs longtemps voulu recruter Isimat-Mirin. Mais s'il y a un poste où l'on peut vous faire souffrir, c'est peut-être celui-là, avec la vitesse de nos attaquants. Globalement, s'il y a un alignement des planètes, vous avez un effectif qui peut vous faire jouer l'Europe."

Le public stéphanois est connu comme l'un des plus fervents de France, au contraire de celui du Tèf, qui s'éloigne toujours un peu plus du Stadium. À quel point est-ce que ça peut jouer dans la réussite d'une saison, à ton avis ?
"Forcément, l'apport d'un public peut faire basculer un match, en donnant un élan aux joueurs et éventuellement en tétanisant les adversaires. Ca peut jouer sur des décisions arbitrales. Dans le recrutement aussi, je pense que ça compte dans le choix d'un joueur. A Toulouse, même si vous êtes moins nombreux, les Indians font souvent beaucoup rire avec leurs banderoles, c'est un groupe original. Vous avez un groupe de supporters que je trouve très cool."

Un pronostic pour ce match ? Et sur le classement final des deux clubs ?
"Pour le match, je ne vais pas être tendre avec vous : je vois bien un 3-1 pour nous. L'équipe a besoin de marquer des points, et à mon avis ils ne laisseront pas passer l'occasion à domicile. Ce sera la réouverture du Kop Nord, fermé depuis la reprise, donc ce sera notre premier vrai match à domicile. Sur la saison, je vois les Verts finir 5èmes, voire 6èmes étant donné qu'on joue toujours l'Europe à fond. C'est la place du club. Pour le TFC, je pense que votre place se situe sportivement entre la 8ème et la 12ème place. Je vous vois finir 9èmes. Vous serez "les premiers des autres", derrière ceux qui s'approchent de l'Europe."

Nos derniers articles