TFC 4-0 Angers : J’y étais pour vous

05/02/201720:30

TFC 4-0 Angers

Par Pierre Pambrun

Esprit d’Angers, es-tu là ? Dans le vent glacial et en attendant l’averse, je n’espère qu’une pluie de buts de la nouvelle ligne d’attaque tractée par la locomotive Delort…

L’engagement se fait sous un rare rayon de soleil et c’est justement Delort qui s’illustre par une 1ère frappe en reprise de volée. Peu après, Angers répond par un contre qui rase le poteau ! Le TFC joue haut et attaque en nombre mais sans conclure. Bien que les actions se succèdent, les offensives toulousaines « bricolées » souffrent d’improvisation. A l’image de Braithwaite qui, après un énième gâchis, me met hors de moi. Mon voisin analyse, un brin sévère : « Delort, il se fait dominer par la défense ». A la demi-heure, la rencontre s’équilibre. Trejo, qui n’est pas à sa première approximation, loupe un corner qui exaspère l’assemblée. A l’arrière, on remarque un sérieux point positif : nos défenseurs écartent le danger à grands coups de dégagements opportuns. Juste avant la pause, Braithwaite tente un raid solitaire… qui termine à côté.

Mi-temps. Les bonnes intentions sont indéniables mais le résultat n’est pas au rendez-vous. Delort, hyperactif mais livré à lui-même, manque de repères. Pour Papy, « on voit du bon et du moins bon ».

A la reprise, je taille la bavette avec Aldo, inamovible malgré la pluie battante. Sans me laisser le temps de reprendre ma place, Delort surprend en claquant son 1er but ! 1-0. Trempé comme une soupe, j’exulte dans la fosse qui n’existe plus… Tout juste remis de mes émotions, je fixe Corentin Jean propulsé comme une fusée. Fauché par le gardien dans la surface, il obtient le penalty, transformé par Braithwaite ! 2-0. Pour féliciter mes protégés, j’agite mon grand drapeau qui affronte le vent contraire. A partir de là, Toulouse maîtrise son sujet et notre dernière recrue sort sous les ovations. Derrière moi, un supporter se satisfait du score : « c’est bon, arrêtez le match ! ». Ce n’est pas le cas de Trejo qui, pas rassasié et bien servi par Toivonen, trompe à son tour Petric. 3-0 ! Les courageux Indians réchauffent le maigre virage Taton qui frétille en cœur : « qui ne saute pas... ». Plus rien n’inquiète les Violets qui peuvent compter sur un Lafont impérial dans toutes ses interventions. A 5 minutes de la fin, Toivonen décoche un spectaculaire coup franc… détourné par le portier ! « Ouuuuh », murmure le Stadium. Dans le kop, les chants s’enchaînent, ça me rappelle Jean Bouin. Pour la classe, et déjouer mon pronostic (3-0 annoncé sur Twitter), Toivonen marque le 4ème. 4-0. Travail terminé, bravo Messieurs !

Après une 1ère période intense mais aussi crispante d’inefficacité, le second acte a mis en lumière chaque acteur de la ligne d’attaque toulousaine, sans oublier Alban Lafont auteur d’une copie parfaite. Tout n’est pas parfait si l’on ausculte la prestation de chacun, mais si nos protégés reproduisent ce schéma à Lorient et devant Bastia, ils pourront à nouveau lever les yeux vers le haut du classement...

Lire aussi

05/02/2017 - TFC - Angers : Le 11 de départ du TFC

05/02/2017 - Live : Le TFC bat Angers, 4-0 !

05/02/2017 - TFC 4-0 Angers : Quelle note pour ce match ?

05/02/2017 - Les chiffres à retenir de... TFC - Angers (4-0)

05/02/2017 - TFC 4-0 Angers : Une affluence correcte

Partager




Calendrier

Match précédent

Dijon 0-0 TFC

Classement

Le TFC termine :
13ème

Prochain match

La saison prochaine...

Sondage

Quel Lorientais préféreriez-vous voir au TFC ?

  • Arnold Mvuemba
  • Jimmy Cabot
  • Majeed Waris
  • Benjamin Jeannot
  • Aucun !
  • Ne se prononce pas.