TFC 1-1 Nancy : J’y étais pour vous

18/12/201601:24

TFC 1-1 Nancy

Par Pierre Pambrun

Moins d’une heure avant le coup d’envoi, les gradins sont vides. A la Bodega, Aldo se remémore Chilavert en pensant au penalty de Goicoechea. Plus bas, à l’échauffement sur la pelouse, ce dernier subit le mitraillage de Toivonen, assoiffé de buts.

Après un premier quart d’heure équilibré entre deux équipes bien en place, Somalia se fait enrhumer dans le rond central. Heureusement, la frappe de l’attaquant fuit le cadre. De longues minutes passent et excepté deux centres de Michelin sur le gardien et un coup franc gâché par Braithwaite, c’est morne plaine. Pendant que les Indians lancent « quand tout le stade se met à chanter », Lafont se couche parfaitement pour capter une belle frappe… avant de briller par une claquette salvatrice ! Précédemment, Sylla et les siens nous ont proposé une séquence « Benny Hill » devant leurs buts avec glissade et retourné. Ce que l’on pressentait et redoutait arrive à la 34ème. Sylla prend l’eau, ses coéquipiers restent de marbre et Nancy ouvre le score ! 1-0. Quelques instants plus tard et en conclusion d’une attaque à peu près construite, Braithwaite rate la mire à courte distance. Un ancien traduit l’absence de pressing : «on dirait qu’on n’est pas chez nous !». Effectivement, avant le retour aux vestiaires, les Rouges enchaînent les promenades devant notre surface et le Téfécé bafouille son football.

Mi-temps. Papi râle. Il critique Durmaz et constate : « le milieu est inexistant, Toivonen ne fait pas d’efforts, Sylla est catastrophique ». Mon voisin ironise : « le gardien (Tchernik), là-bas, il passe une belle soirée ! ».

Dupraz fait rapidement tourner. Les Violets se font plus pressants mais les imprécisions se multiplient. Le temps s’écoule et les maux persistent : aucune solution devant et des balles en retrait derrière. A contrario, l’ancien toulousain Robic en pleine confiance allume Lafont d’une demi-volée détournée en corner. A un quart d’heure de la fin, il y a du mieux dans le virage Taton qui entonne « allez Toulouse, allez le Téfécé », mais pas sur la pelouse où rien ne réussit. Edouard tente une chevauchée solitaire et se fait sécher. Pi, peu inspiré, fait cadeau du coup franc au gardien. Peu après, on se fait des frayeurs avec Lafont en difficulté dans ses six mètres. Le kop soutient encore ses troupes : « ce soir on lâche rien ». Alors qu’on se demande avec mon voisin où est passé notre attaquant danois totalement transparent, Jullien s’envole pour égaliser ! 1-1. Inespéré. Dans les arrêts de jeu, celui-ci passe même à deux doigts du hold-up à la maison en voyant sa tentative détournée sur la ligne.

Au terme d’une indigeste prestation de nos protégés, le soulagement se lit sur le visage des supporters qui s’attendaient à une défaite méritée. Quel que soit le prochain résultat, Pascal Dupraz devra réinventer (entre dinde et cotillons) une animation offensive aujourd’hui disparue...

Lire aussi

17/12/2016 - Live : Le TFC fait match nul contre Nancy (1-1)

17/12/2016 - Les chiffres à retenir de... TFC - Nancy

Partager




Calendrier

Match précédent

TFC 0-0 Rennes

Classement

Le TFC est :
12ème

Prochain match

Montpellier - TFC
Dimanche 2 avril à 17h
BeIN Sports MAX / France Bleu Toulouse

Sondage

François Moubandje doit-il rester au TFC la saison prochaine ?

  • Oui, il est indispensable
  • Non, on peut le vendre cet été
  • Ne se prononce pas.