TFC 0-0 Rennes : J’y étais pour vous

19/03/201709:40

TFC 0-0 Rennes

Par Pierre Pambrun

Sur la route, on cause des absences des Suédois, tous deux écartés et on oublie presque la suspension de Lafont. Le Stadium, à quelques instants du coup d’envoi, paraît bien vide…

Sur le terrain, les visiteurs prennent les clés du jeu et l’on doit attendre le quart d’heure pour voir les Toulousains s’affirmer. D’abord avec Delort, rattrapé par la patrouille face au gardien puis par une paire d’occasions non concrétisées. S’ensuit une traversée du désert footballistique ponctuée d’un chambrage de Gourcuff (« pin-pon, pin-pon ») et d’inhabituelles lenteurs de Diop : « il est pas dans le coup », me glisse un ancien. On se console avec une tête à côté de Jullien à la 37ème. Les 5 minutes avant la pause seront tendues avec tout d’abord un cafouillage de Trejo qui profite à un Rouge dont la lourde frappe rase la transversale de Goicoechea. Peu après, ce dernier sauve les siens qui croyaient l’attaquant adverse hors-jeu. Une dernière tête de Jullien clos les débats. Il était pourtant seul au point de penalty et idéalement servi par un corner parfait de notre Italo-Argentin.

Mi-temps. Après une première période décousue (« bordélique » dans la bouche de Papy), on espère voir les buts en seconde, côté virage Taton.

Au retour, le ton est donné. Le Téfécé prend les affaires en main et joue l’attaque : service de Trejo, percée de Braithwaite, talonnade de Delort… Ca bouge ! Malheureusement, malgré les bonnes intentions et la possession violette, l’ensemble reste stérile et Costil n’a pas de raison de s’inquiéter. Mon voisin me dit : « on a eu notre quart d’heure, maintenant c’est fini ». Effectivement, après l’heure de jeu, la vapeur se renverse. Blin, peu inspiré jusque-là, se fait exclure. Me concernant, je trouve qu’on recule trop et en appelle au « coaching ». Dupraz me répond par l’entrée de Somalia à la place de Pi et de Bodiger qui remplace Trejo. Rennes pousse, Toulouse gare le bus devant sa surface.

A 10 minutes du terme, Goicoechea brille à nouveau, d’une claquette déterminante. Ouf ! Le Stadium tremble tandis que les Indians chantent pour Brice. L’inusable Corentin Jean tente d’équilibrer la partie et réveille le virage : « c’est tout le stade qui va s’enflammer... ». Mais comme je l’entends derrière moi, « on ne pique plus un ballon » et les Bretons remettent du gaz pour les derniers instants. Nos protégés serrent les fesses, Amian Adou (remarquable) fait le ménage, et c’est terminé après une ultime opportunité rennaise non transformée.

Les impressions finales des supporters qui m’entourent résument la prestation du soir : « c’est triste », « c’est nul », « quelle purge ! », « je vais m’abonner à Colomiers », ou encore (ironique) : « on reste en course pour l’Europe ! ».

Lire aussi

18/03/2017 - TFC - Rennes : Le 11 de départ du TFC

18/03/2017 - Live : Le TFC fait match nul contre Rennes (0-0)

18/03/2017 - Les chiffres à retenir de… TFC - Rennes (0-0)

Partager




Calendrier

Match précédent

TFC 0-0 Rennes

Classement

Le TFC est :
12ème

Prochain match

Montpellier - TFC
Dimanche 2 avril à 17h
BeIN Sports MAX / France Bleu Toulouse

Sondage

François Moubandje doit-il rester au TFC la saison prochaine ?

  • Oui, il est indispensable
  • Non, on peut le vendre cet été
  • Ne se prononce pas.