La chronique de François Laforge

07/01/201513:00

François Laforge, grand passionné de sport, a pratiqué le football pendant plus de 20 ans. Il a collaboré à la réalisation de nombreux ouvrages sportifs. Il est l'auteur, depuis 1995, du Guide français et international du football (editions De Vecchi).

Amoureux et supporter du TFC, il nous fait l'honneur d'être chroniqueur pour LesViolets.Com depuis 2008. Régulièrement, il donnera son avis sur l'actualité du club, sur ses tensions, ses remous mais aussi ses joies et ses moments forts. Voici sa nouvelle chronique...

BÊTISIER
Bon, pas la peine de démentir mollement ou d'essayer de vous cacher, on vous imagine bien, très bien même Vous, supporters du Toulouse Football Club, en ce début d'année nouvelle et dans les effluves d'une fête de Nouvel An, mollement affalés sur votre canapé, comatant légèrement, devant un téléviseur qui traditionnellement propose à cette époque de l'année le même type de programme, vu et revu, à savoir un bêtisier.
Kesako oseront certains ?

Genre de « Best of » de fous rires télévisuels, d'incongruités, de chutes malencontreuses, agrémentés d'une bande-son bien agaçante constituée de rires forcés et préenregistrés, l'émission a ses adeptes inconditionnels.
Et d'autres qu'elle insupporte.
Mais que l'on aime ça ou pas, force est de constater qu'il est bien difficile d'y échapper en cette période.

Aussi nous sommes nous dit (oui, oui, on se parle à nous-mêmes quand nous nous ennuyons un peu...), l'actualité étant ce qu'elle est en cette trêve hivernale, que l'occasion était belle de nous essayer (oh ! rapidement rassurez-vous) à l'exercice avec notre club de cœur qui nous a donné quand même pas mal de grain à moudre en cette année 2014 révolue.

Pour commencer, nul n'a pu oublier l'épisode tragi-comique du penalty du sieur Zebina sur l’île de Beauté la saison dernière.
Et les déclarations qui en suivirent du présumé coupable :
« J'ai pris mes responsabilités. » (Sic)
Ou bien encore « Si c'était à refaire, je le referais » (sans blague ?).
Pour aboutir à l'inénarrable « À part Thiago Silva, je ne vois pas qui m'est supérieur en Ligue 1 en tant que défenseur ».
Là, il faut bien avouer qu'une salve de rires bien gras et préenregistrés pour accompagner la saillie serait du plus bel effet.

Bon, exit le neo-retraité, tirer plus que de raison sur l'ambulance n'est pas dans nos habitudes.
Non, au palmarès de la rigolade et de la langue de plomb réunis, nous comptons quand même dans nos rangs un champion en la personne de notre coach.

Florilège :
Le 4 janvier : « Je veux qu'on aille au Stade de France ».
Oui, moi aussi, mais quand ? Parce que s'il faut attendre encore 57 ans avant de « monter » à Paris, je ne suis plus sûr du tout de faire partie du voyage à titre personnel...
Le 8 juillet : « Il faudra être plus efficace et marquer plus de buts et en encaisser moins.... »
Ben ouais, pas bête ça, après tout... Bon sang, mais c'est ça la solution... Pourquoi n'y avons-nous pas pensé avant ?
Le 8 août dernier :« Mes joueurs sont concentrés et exigeants ».
Très bien, super même, mais alors pourquoi ne pas les titulariser, ceux qui répondent à ces 2 critères ?
Le 25 octobre dernier après un ersatz de match et une défaite cinglante contre Lens : "Il y a eu un peu de suffisance".
C'est le « un peu » qui gène, légèrement, aux entournures...
Pour finir par le meilleur du pire après une défaite, aux confins du ridicule, le 14 décembre dernier à Lille : « Nous ne nous sommes pas désunis ».
Non, c'est vrai, seulement désintégrés, ce qui n'est déjà pas mal...

On en oublie certainement de ses sorties médiatico-comiques, sans doute beaucoup et c'est tant mieux....
Car quelque chose nous dit qu'à force de l'alimenter ce dit bêtisier, pour la rigolade bien entendu, il arrive bien souvent que la Bêtise, la grosse, la vraie, ne soit pas bien loin.
Et nous craignons quand même très fort que nous ne soyons pas si éloignés de ce triste cas de figure malgré des discours se voulant rassurants autant que lénifiants.

À l’heure où il est de bon ton d’émettre des vœux, nous en formerons un, tout simple, à savoir que la blague s'arrête là.
Sans conséquences tragiques.
Sur ce, Bonne Année..
Quand même....

François Laforge
Toulouse, le 5/01/2015

Partager




Calendrier

Match précédent

Dijon 0-0 TFC

Classement

Le TFC termine :
13ème

Prochain match

La saison prochaine...

Sondage

Loïs Diony, une bonne idée pour le TFC ?

  • Oui, il faut absolument le recruter
  • Oui, mais il est trop cher...
  • Non, on peut trouver meilleur et moins cher
  • Ne se prononce pas.