La chronique de François Laforge

16/11/201311:43

François Laforge, grand passioné de sport, a pratiqué le football pendant plus de 20 ans. Il a collaboré à la réalisation de nombreux ouvrages sportifs. Il est l'auteur, depuis 1995, du Guide français et international du football (editions De Vecchi).

Amoureux et supporter du TFC, il nous fait l'honneur d'être chroniqueur pour AllezTFC.Com depuis 2008. Régulièrement, il donnera son avis sur l'actualité du club, sur ses tensions, ses remous mais aussi ses joies et ses moments forts. Pour cette nouvelle chronique, François Laforge revient sur les résultats très moyens du TFC...

BLANC BONNET ET BONNET ROUGE
« …Il jura, mais un peu tard que l'on ne l'y prendrait plus. »
Tout le monde connaît la fable ?
Et bien, nous avons, nous autres supporters du Tef et votre serviteur en tout premier lieu, comme la désagréable impression d'être encore une fois, non pas les corbeaux, mais bel et bien les dindons d'une triste et habituelle fable/farce :

Pensez donc, il y a à peine plus d'un mois dans cette même tribune, nous nous auto-enflammions devant la petite série de prestations convaincantes de nos joueurs préférés, le regain d'intérêt devant le jeu déployé n'étant pas feint, il nous semblait sentir comme un frémissement, un nouveau départ semblait avoir été donné après un début hasardeux que nous mettions bien volontiers au débit d'une opposition conséquente affrontée lors de l'entame de ce championnat naissant !
Les jours meilleurs étaient enfin là, le calendrier à venir portait alors bien des promesses tant l'opposition semblait, cette fois, plus abordable.
Las, patatras....

« Comme d'hab...» serions nous tenté de dire...
Comme à chaque fois surtout qu'une confirmation est demandée à cette équipe, que l'élan donné demande à être prolongé, badaboum, elle se prend alors lamentablement les pieds dans le tapis.
On a beau le savoir, on se fait prendre.
À chaque fois !
Et on ne s'y fait pas !
Et ce ne sont pas les sempiternelles et récurrentes ( voire risibles) justifications style : «On méritait de gagner », « Ils ont une occasion, ils marquent... » ou bien encore l'impayable « Y'avait pas penalty …..» qui au tableau d'honneur des déclarations ineptes arrivent juste derrière les inégalables : « J'ai pourtant vu de bonnes choses... » et autres... « Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs » qui sont en mesure d'apaiser notre courroux.
Bien au contraire.

Chaque fois, la même ritournelle, saison après saison, c'est du pareil au même, blanc bonnet et bonnet blanc !
Mais pas encore, Dieu merci, bonnet rouge !
Chanceux sont nos joueurs d'évoluer dans ce cocon aseptisé que sont Toulouse et le Toulouse Football Club où jamais ne souffle le vent de la colère, de la révolte.
On connaît quelques endroits en France où l'historique débâcle rennaise et la plus habituelle absence de réaction qui lui fît suite, feraient que les joueurs n'en mèneraient pas beaucoup plus large qu'un portique Ecotaxe sur la voie express Saint-Brieuc-Brest à l'heure de s'engouffrer dans leurs puissantes cylindrées.

Si l'on peut se féliciter que de tels extrêmes épargnent l'île du Ramier, il est quand même permis de se demander à quel niveau se situe l'orgueil de nos footballeurs en violet (à quelques notables exceptions près, soyons juste !).
À des profondeurs abyssales on le craint !
Grève de plaisanterie, on aimerait pourtant qu'ils dépensent au moins autant d'énergie dans la nécessaire défense de leurs couleurs, de leur maillot, que dans celle, hasardeuse, de quelques petits privilèges de nantis.
Mais cela, c'est une autre histoire.........

François Laforge
Toulouse, le 15/11/2013

Partager




Calendrier

Match précédent

PSG 0-0 TFC

Classement

Le TFC est :
8ème

Prochain match

Nancy - TFC
Samedi 25 février à 20h
BeIN Sports Max 6 / France Bleu Toulouse

Sondage

Qui à la place d'Issa Diop contre Nancy ?

  • Yrondu Musavu-King
  • Steeve Yago
  • François Moubandje
  • Ne se prononce pas.