Dijon 2-0 TFC : 9 minutes...

Publié le 23 décembre 2016 à 11:10 par LesViolets

Dijon 2-0 TFC

Par Pierre Pambrun

Après avoir rencontré Lorient et Metz dans le brouillard, le climat se répète à Dijon. Côté tactique, pour jouer devant une tribune en trompe l’œil pour cause de travaux, Pascal Dupraz essaye de tromper l’ennemi avec un 4-3-3 novateur.

L’entame de partie lui donne raison car Toulouse démarre en jouant tout pour l’attaque. A l’image du corner de Bodiger détourné par un défenseur… sur la transversale ! Suivent deux énormes occasions pour le TFC avec Doumbia, Toivonen, Braithwaite et Edouard mais ça ne va pas au fond. Il faut attendre le quart d’heure pour voir la première tentative dijonnaise, à côté. Les locaux sortent la tête de l’eau et nous procurent des frayeurs quand Yago se fait manger avant que Lafont ne relâche et que Bodiger n’écarte le danger. Ouf ! Diony, en confiance, règle la mire mais notre portier se couche bien. Idem deux minutes plus tard. Le Téfécé repart à l’attaque avec une succession de gestes maladroits que Braithwaite arrive à conclure d’une superbe demi-volée qui rase le poteau. Malheureusement, ce n’est qu’un coup d’épée dans l’eau et un ballon perdu en défense remet Dupraz en colère. Il vocifère sur le bord de touche, voyant son adversaire prendre le dessus. Avant la pause, on se console avec un agréable une-deux entre Doumbia et Toivonen mais ce dernier ne cadre pas.

Mi-temps. Sur France Bleu, je positive sur notre début de match mais regrette qu’on n’ait pas su écraser d’entrée une équipe qui parait à notre portée.

A la reprise, le DFCO appuie fort et Yago en fait les frais. Retombant dans ses travers, il concède un penalty mérité que Tavares transforme plein axe et en force. 1-0. Quelques secondes passent et ce diable de Diony allume Lafont qui détourne sur la transversale. Lees-Melou reprend et double la mise. 2-0 ! Je me dis que le match est plié et il l’est (déjà lu ?). Seul Bodi_Sauveur aurait pu me faire mentir mais il manque son face à face avec le gardien à la 56ème. A partir de là, commence la traversée du Morvan pour nos protégés. Yago enchaîne loupés, fautes et duels perdus. L’arbitre refuse le 3-0 pour un hors-jeu contestable. Toivonen ne saute pas plus haut qu’une puce sur un bon centre de Ninkov. Les dernières minutes se jouent dans la souffrance et Braithwaite, transparent en seconde période, clôture les débats en rendant la balle lors d’une ultime opportunité.

Après nous avoir régalé pendant les 9 premières minutes, les Violets ont redonné confiance à des Dijonnais méritants et bien en jambes. La deuxième mi-temps fut un calvaire comme on en a trop souvent connu les saisons précédentes. Tant que nos cadres ne seront pas tous de retour, seule la solidarité du maintien sauvera notre équipe qui carbure à une moyenne comptable de relégable sur ses 9 dernières rencontres...

(photos : DFCO)

Nos derniers articles