Didot, y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

20/12/201210:34

Etienne Didot ! Voilà bien un joueur devenu emblématique du TFC. Titulaire indiscutable depuis 2008 au milieu de terrain, ce natif de Paimpol (Bretagne) est rapidement devenu un maillon fort du club toulousain. Souvent considéré comme le maître à jouer dans le schéma d’Alain Casanova c’est lui qui donne le tempo sur le terrain, c’est lui qui fluidifie les transitions vers le but adverse.

Avec son potentiel et son vécu en L1 (282 matchs au compteur) l’homme se doit d’être un leader sur le terrain même s’il a préféré laisser le capitanat à Jonathan Zebina afin de mieux se concentrer sur son football. S’il est un joueur talentueux, tout le monde s’accorde à le reconnaître, deux soucis viennent ternir un peu son rendement : d’un côté les blessures qui ne l’ont pas épargné durant sa carrière, mais aussi son irrégularité.

Cette saison 2012-2013 Didot a disputé 16 rencontres pour le TFC, dont 14 comme titulaire. Le point d’orgue est pour l’instant son énorme prestation face à Évian Thonon-Gaillard où il délivre 3 passes décisives dans la soirée dont deux pour Emmanuel Rivière (victoire 4-0). Sur sa lancée il sort à nouveau un caviar à Étienne Capoue la journée suivante, lors de la large victoire sur le Stade Brestois (3-1). C’était pour le compte des 9ème et 10ème journées. Depuis, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est un match de haute volée lors de la victoire face aux Lyonnais.

Au sortir d’une nouvelle défaite contre l’OGC Nice le milieu toulousain disait d’ailleurs : "On a très bien débuté, ça a duré un bon moment mais là on a des difficultés. Il y a un passage à vide et il faut vite l’arrêter si on ne veut pas rentrer dans le rang. Il faut très vite réagir." Chose qui fut réalisée face à l’OL tant individuellement que collectivement, pour mieux retomber dans les travers habituels lors des matchs suivants. Toulouse est bel et bien rentré dans le rang…

Pour que la saison en cours ne soit pas complètement gâchée, le n°8 du TFC doit donc stabiliser le milieu de terrain, qui était une force la saison dernière. Si de temps à autre Pantxi Sirieix pourra lui permettre de souffler, le Basque n’a cependant pas la carrure d’un titulaire : Didot doit assumer son statut de leader (tout comme l'autre Etienne, Capoue), ses performances peuvent remettre la machine à l’endroit et pousser ainsi les résidents du Stadium à afficher de nouveau leur meilleur visage.

Lire aussi

12/12/2012 - Etienne Capoue n'assume plus rien

15/12/2012 - Didot remet en cause le rouge de M'Bengue

Partager




Calendrier

Match précédent

TFC 0-1 Nantes

Classement

Le TFC est :
9ème

Prochain match

Bordeaux
Samedi 21 janvier à 20h00
Sur beIN Sports MAX 5 / France Bleu Toulouse

Sondage

Quelle note pour ce match TFC - Nantes ?

  • 0/10
  • 1/10
  • 2/10
  • 3/10
  • 4/10
  • 5/10
  • 6/10
  • 7/10
  • 8/10
  • 9/10
  • 10/10