"Dès que Blondel prend un but, il tape le poteau"

Publié le 13 avril 2013 à 12:18 par LesViolets

Suite à la suspension pour un match d'Ali Ahamada (expulsé contre Nice), c'est Olivier Blondel qui gardera les cages du TFC ce dimanche à Lyon (17h00 sur beIN Sport 1). Un changement de gardien qui ne dérange pas Alain Casanova : "J'ai toujours pensé qu'Olivier est un formidable gardien et qu'il pourrait être titulaire dans beaucoup de clubs de Ligue 1. Son état d'esprit et sa mentalité sont extraordinaires. Il a un tel professionnalisme et une telle exigence avec lui-même, que ceux qui veulent aller loin doivent s'en inspirer."

Pour Franck Tabanou, l'expérience de l'ancien havrais pourrait jouer dans cette rencontre : "Même s'il a peu de temps de jeu, Blondel est un leader à l'état pur. Il est toujours derrière l'équipe et surtout derrière Ali. C'est un très bon gardien, on n'a aucun souci pour dimanche. C'est un compétiteur. Dès qu'il prend un but, il tape sur le poteau. L'âme d'Olivier : toujours gagner, la grinta !"

Finalement, une bonne performance de Blondel pourrait pousser Ahamada sur le banc jusqu'à la fin de la saison : "Ali est un bon gardien, mais, c'est vrai, il a fait des petites erreurs. Ça peut arriver à tout le monde..." confie Aymen Abdennour.

Très critiqué, l'avenir d'Ahamada au TFC est-il remis en cause ? Casanova refuse cette idée : "Je ne veux pas faire son procès. Ali est jeune et a beaucoup apporté à l'équipe. Son potentiel est immense. Souvenez-vous de Moussa Sissoko lorsqu'il a commencé sa carrière. Après un excellent début, il a connu des moments plus difficiles et tout le monde lui est tombé dessus. Là, c'est le même débat. La saison dernière, on disait d'Ahamada que c'était la révélation chez les gardiens, pratiquement le meilleur de Ligue 1. Cette année, après avoir marqué contre Rennes, il a connu des passages plus difficiles. Son habituelle baraka l'abandonne un petit peu... Il ne s'agit pas de remettre en question son avenir, il ne le mérite pas."

Nos derniers articles