Ben Yedder et Braithwaite ne s'aimaient pas

Publié le 14 février 2017 à 13:09 par LesViolets

France Football consacre une large interview cette semaine à Wissam Ben Yedder. L'actuel buteur du FC Séville revient sur son parcours et sur les différences entre la Liga 1 et la Liga. Le TFC a bien entendu été évoqué. Ben Yedder s'est rappelé les premiers jours passés à Toulouse : "Je suis arrivé dans le vestiaire des pros tout de suite. J'ai vu leur professionnalisme. Les gars ne traînaient pas après l'entraînement, ils rentrent tout de suite se reposer car ils savent qu'ils doivent gérer leur récupération. Autre chose, quand ils avaient un bobo, ils allaient aux soins. Moi, j'avais une grosse blessure à la cheville et quand un kiné me m'a demandé de passer pour qu'il regarde ça, je lui ai dit : "Non, c'est bon, ça va aller." Comme au quartier quoi, tu te débrouilles tout seul, tu joues blessé, il n'y a personne qui va s'occuper de toi. Donc je jouais sur une cheville à peine bandée, c'était n'importe quoi (rire). Pareil pour les horaires : j'arrivais cinq minutes en retard et je ne comprenais pas pourquoi ils me mettaient sur le côté pour ça alors que j'étais meilleur qu'eux. Il m'a fallu une bonne année pour saisir toutes ces règles."

Mais, surtout, France Football révèle que Ben Yedder et Braithwaite ne s'aimaient pas au TFC. WBY s'explique : "Quand il y a des sentiments vraiment négatifs, on peut tout mal interpréter. Par exemple, si j'oublie de faire la passe, simplement parce que j'ai fait un mauvais choix, là où un partenaire avec qui je n'ai aucun problème ne verra rien d'autre qu'un mauvais choix de jeu, un autre avec qui l'entente est plus difficile peut se dire que je n'ai pas voulu le servir à cause de nos relations compliquées. Et dans une situation sportive difficile, ce genre de sentiment peut nuire à l'équipe."

Nos derniers articles