"L'ADN du TFC, c'est la formation"

Publié le 09 octobre 2017 à 11:51 par JB

Il n’existe pas que l’équipe professionnelle au TFC. Notre partenaire footpy.fr a rencontré le Président de l'Association du TFC, José Da Silva. Morceaux choisis.

Sa tâche au sein du TFC
José Da Silva : "En tant que président de l’Association du TFC, je gère toute la section amateur du club. Il y a une organisation assez professionnelle avec des responsables de catégories : Franck Plenecassagne pour les féminines, Pascal Sempé pour l’Académie et Henri Regourd pour la Pré-Académie. Et Marvin Olawaiye qui est le lien très important entre tous qui gère l’administratif. Il faut aussi compter près de 80 dirigeants et une quarantaine d’éducateurs. Je suis en lien régulier avec Jean-François Soucasse, le Directeur Général et le Centre de Formation de Rémy Loret et Denis Zanko au sportif. Toutes ces composantes, avec la section pro, forment l’entité unique du Toulouse Football Club."

La jeunesse, un élément important du club
"Notre idée, et même notre ADN, c’est la formation. Les principes de jeu sont les mêmes à tous les niveaux. Nous avons une volonté très forte de recruter des joueurs de la région. Ce qui est agréable, c’est qu’en préformation (les U15 et U14), presque 85% des jeunes qui rentrent viennent de la région. C’est grâce au lien fort que nous avons tissé avec les autres clubs de la région et l’entente est des plus agréables entre nous. Je parle de Colomiers, Blagnac, L’Union, Muret… Tous les clubs viviers de bons joueurs. Le but est d’ouvrir les portes du TFC au travers d’opérations comme Festifoot, ou d’invitations aux matches ou d’échanges d’éducateurs qui viennent voir comment nous fonctionnons et les nôtres vont chez eux pour les aider. C’est tout un échange de bonnes pratiques pour leur montrer que le TFC n’est pas là pour piller, mais pour apporter qui profite à tous. Ces dernières années, les très bons et très jeunes joueurs viennent s’entraîner avec nous et jouent dans leurs clubs en compétition. Nous nous sommes aperçus qu’il faut les faire venir assez tôt pour qu’ils prennent la mesure des exigences importantes pour atteindre le graal qu’est le centre de formation. Et ce, que ce soit pour les garçons et les filles : le process de la formation est identique chez nous. Les filles sont dans le même moule que les garçons."

Les relations monde amateur - monde pro
"Nous travaillons en osmose exceptionnelle. Pascal Dupraz vient du monde amateur. Nous avons beaucoup d’interactions avec lui, il vient voir des petits, il est venu voir les séances des filles. C’est quelqu’un qui est très proche de nous, tout comme Olivier Sadran. Nous sommes un club simple, ouvert, et au fonctionnement familial qui ne se prend pas la tête. Et les résultats humains tombent. Aujourd’hui le club a un tronc commun qui part du bas jusqu’en haut : la formation et les études pour bénéficier à chacun à tous les niveaux."

Lisez l’interview complète en cliquant ici.

Nos derniers articles